Gestion du risque : rien de magique!

Aujourd’hui, j’entre dans mes écritures comptables: deux ventes de maïs-grain bien différentes. Même période de livraison, mais à des prix diamétralement opposés.

Premier sentiment, je pense automatiquement à celle qui fait moins mon affaire. Comme si en plus de m’en vouloir au moment de la fermeture, il fallait que je me remette en question. « Comment ça se fait que j’ai pas vu venir? Que j’ai pas fait ci ou cela? En rajoutant des j’aurais donc dû!

Je bougonne, je suis de mauvaise humeur et il me semble que les pitons du clavier ne veulent pas écouter tellement je suis ailleurs. Je revois le fil des événements et des décisions que j’ai prises pour finalement arriver à ce résultat.

Plus facile de comprendre quand je consulte mon plan de commercialisation. Tout y est noté. Ça devient évident de constater que l’excellente base conclue il y a plus d’un an a été négociée dans un contexte complètement différent.

À l’époque, on parlait d’un repli temporaire du pétrole qui nous donnait enfin des bases positives. Celles-ci se faisaient de plus en plus rares depuis que notre dollar était au même niveau que le dollar US.

Une chance que j’avais un bon plan de commercialisation et qu’on avait bien étalé nos ventes en cours de saison. Ceci en capturant de nouvelles bases de plus en plus intéressantes au fur et à mesure que la saison avançait.

Pour réussir une bonne mise en marché, je dois m’informer, connaître mon propre coût de production, déterminer nos niveaux d’opportunités, puis mettre en place un plan de commercialisation qui tient compte des particularités de notre ferme et de notre tolérance au risque. Faut que j’y travaille, c’est loin d’être magique!

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires