Introspection matinale

Je pourrais me contenter de reprendre les résumés de présentation disponibles sur le Web. Pourtant, pendant que je marche au son du crissement de la neige, je repasse les moments forts des derniers jours et je réalise qu’au-delà du texte de présentation, il y a les entre-lignes, les petits détails, la démarche qui les lient les uns aux autres. Discuter avec un agriculteur et écouter un conférencier en direct nous permet de sentir sa détermination, de comprendre sa démarche et d’admirer son « thinking ».

Pendant les pauses, c’est agréable juste d’avoir la possibilité de bonifier son réseau avec des gens de la profession, de discuter de qui on est et de ce qu’on fait avec ce qu’on a! Pas de flafla, juste échanger une façon de faire, de voir ou d’être. Hey, je pourrais appliquer ça chez nous!

En fait, n’importe qui pourrait se vanter de pouvoir devenir agriculteur après de brèves recherches sur Wikipédia. Mais maîtriser l’art de l’agriculture n’est pas simplement une affaire d’équipements, de recettes ou de séquences de travail étalées dans un laps de temps, mais plutôt une compréhension et une maîtrise profonde de tout ce qui nous entoure. Au fil du temps, on réalise qu’on ne fait plus d’agriculture. C’est plutôt l’agriculture qui nous fait, à son image et selon ses caprices. On devient « grounder », on ressent, on comprend et on réagit.

Résumé de l’introspection : j’y retourne l’esprit bien ouvert pour en apprendre encore un peu plus sur ma profession : agriculteur!

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires