DERNIÈRE INFOLETTRE

Contre la luzerne OGM

Forage Seed Canada a émis un communiqué de presse pour signifier son opposition à la luzerne génétiquement modifiée en raison du manque d’éléments prouvant son innocuité pour l’environnement. L’organisme appuie sa décision sur le fait que l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) n’aurait pas soumis de preuves suffisante pour approuver sa commercialisation au Canada.

Forage Seed Canada invoque aussi le fait qu’introduire ce type de culture pourrait nuire au marché de la luzerne avant que des études approfondies n’aient été faites. Elle cite d’ailleurs la luzerne Roundup Ready. Le groupe évoque certaines conditions, comme le fait que la luzerne OGM soit acceptée au Canada mais aussi dans d’autres marchés comme le Japon, la Chine, l’Union européenne, l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient. La préservation de la diversité des luzernes au Canada devrait aussi faire partie des priorités avant de donner un tel accord, en plus que des études sur les études sur les aspects légaux, dont la contamination vers d’autres cultures.

Malgré une commercialisation aux États-Unis depuis 2011, le milieu agricole reste divisé au Canada quant à la luzerne génétiquement modifiée.

Les opposants craignent une contamination croisée entre la luzerne non GM et la luzerne GM, ce qui compromettrait la production et la commercialisation de fourrages biologiques. La viande et le lait produits par les animaux ayant consommé cette luzerne contaminée ne pourrait plus être vendus sous étiquette biologique.

Une étude récente de la firme ÉcoRessources démontre que le taux de pollinisation croisée dans la luzerne peut atteindre 22 % des plants dans un rayon de un kilomètre d’une culture de luzerne GM.

La luzerne GM aurait l’avantage de permettre un arrosage au glyphosate en tout temps, pour lutter efficacement contre des mauvaises herbes comme l’ortie royale ou le chiendent.

Aucune variété de luzerne GM n’est encore commercialisée au Canada. L’ACIA a approuvé, en 2005, l’usage de la luzerne GM sans toutefois autoriser son homologation commerciale.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires