Une ferme entièrement robotisée

Spread, une société japonaise spécialisée dans la culture industrielle de laitues, travaille à mettre au point une ferme entièrement robotisée en 2017. Une partie de la production est déjà automatisée en ce qui concerne la gestion de l’arrosage, de la stérilisation de l’eau, de l’éclairage et du suivi du niveau de gaz carbonique. La ferme prévoit que toutes les opérations (la germination, le replantage, l’arrosage, la récolte, jusqu’à la mise en sachet) seront faites sans l’intervention humaine.

La ferme prévoit produire jusqu’à 30.000 laitues par jour. Elle en produit actuellement 7,7 millions de laitues par an en culture hors-sol qui sont mises en sachets et vendues à travers un réseau de 2000 magasins. En ce moment, certaines opérations sont automatisées, dont la gestion de l’arrosage, de la stérilisation de l’eau, de l’éclairage et du suivi du niveau de gaz carbonique. Spread est le plus gros producteur mondial de laitues cultivées sous lumière artificielle.

L’éclairage sera alimenté par des énergies renouvelables, 98 % de l’eau utilisée sera recyclée et il n’y aura pas besoin de répandre des pesticides puisque les cultures se font en intérieur dans un environnement contrôlé. La firme japonaise affirme par ailleurs que sa ferme robotisée va lui permettre de diminuer de moitié ses coûts par rapport à son modèle de production actuel. Cette baisse pourrait être répercutée sur le prix final qui, pour le moment, est équivalent à celui des laitues cultivées en champ.

Source: Futura Science

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires