Summit se distingue dès sa première année

Guelph (Ontario), 29 octobre 2001 – « Une performance exceptionnelle pour 2001 », voilà comment se résume la saison de lancement de SUMMIT®, le premier herbicide sélectif à maîtriser à la fois le chiendent et les mauvaises herbes à feuilles larges. Produit par Syngenta Protection des cultures Canada, SUMMIT combine deux ingrédients actifs, le primisulfuron-méthyle et le dicamba, pour offrir un désherbage en postlevée efficace à coût abordable.

« Nos clients ont besoin d’un produit à large spectre qui leur permet de réprimer les mauvaises herbes à feuilles larges durant toute la saison, de combattre le chiendent, tout en bénéficiant d’une sécurité exceptionnelle pour la culture et d’une souplesse totale pour les rotations ultérieures. Avec SUMMIT, nous avons pu répondre à toutes ces attentes à un coût raisonnable, explique Michel Charbonneau, représentant à l’Agrocentre St-Hyacinthe. D’après ce que j’ai vu jusqu’à maintenant, je peux dire que SUMMIT a été efficace à 100 %. »

Grâce à sa large fenêtre d’application et à son innocuité pour les hybrides de maïs, SUMMIT peut être appliqué entre les stades de la 2e et de la 7e feuilles du maïs. Il offre aussi de trois à quatre semaines d’activité résiduelle contre les feuilles larges à levée tardive, et combat le problème du chiendent à la racine en détruisant le système de rhizomes souterrains de la plante. Dans les feuilles larges, SUMMIT s’attaque aux feuilles de mauvaises herbes telles que le chénopode blanc, l’herbe à poux et l’amarante.

De nouvelles recherches appuient l’efficacité de SUMMIT

Selon Peter Sikkema, professeur au Ridgetown College, SUMMIT affiche des résultats positifs dans son programme de recherche. « Nous avons observé une bonne activité de SUMMIT dans la lutte au laiteron des champs dans le maïs. Certains producteurs qui l’ont utilisé ont été ravis de son effet sur le chiendent. Et j’ai aussi entendu parler de producteurs qui ont aimé la performance obtenue contre certaines vivaces à feuilles larges, y compris le chardon des champs », indique M. Sikkema.

Comme le chiendent peut poser de graves problèmes aux éleveurs lors de la rotation sur un retour de luzerne, SUMMIT est parfait pour les fermes laitières et bovines. De fait, il est doublement utile dans une culture de maïs sur retour de luzerne, car des recherches ont démontré que SUMMIT est également efficace contre la luzerne spontanée, qui est aussi une mauvaise herbe problématique dans ce type de rotation. Par ailleurs, SUMMIT, appliqué dans le maïs offre la liberté de faire la rotation au soja, à la luzerne et à plusieurs autres cultures, ce qui constitue un avantage pour les producteurs.

Harold Wright, chef des services techniques chez Syngenta, explique que « pour obtenir une maîtrise complète des mauvaises herbes, il faut utiliser SUMMIT de concert avec un herbicide de base contre les graminées annuelles, comme Dual® II Magnum® ou Primextra® II Magnum. Les producteurs peuvent maintenant traiter les feuilles larges et maîtriser le chiendent sans avoir à sacrifier les avantages de la répression des graminées annuelles en début de saison, notamment la sétaire glauque, la digitaire et le souchet », conclut-il.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Syngenta Canada

http://www.syngenta.ca/




Commentaires