14 Québécois au Congrès mondial des jeunes agriculteurs

Montréal (Québec), 20 juillet 2007 – L’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ) soutient la participation de 14 jeunes adultes québécois au 2e Congrès mondial des jeunes agriculteurs qui s’est déroulé du 25 au 28 juillet 2007 à Buenos Aires, Argentine. La délégation est composée dejeunes agriculteurs ainsi que d’étudiants en agriculture provenant deplusieurs régions du Québec.

«Il s’agit d’un projet exceptionnel qui permet d’offrir de réellesopportunités à l’international pour la relève agricole du Québec tout ens’inscrivant dans l’objectif de l’OQAJ d’accorder une plus grande priorité auxrégions du Québec», souligne Alfred Pilon, président-directeur général del’OQAJ.

Sous le thème Les actions d’aujourd’hui en vue des récoltes de demain, lecongrès s’articule autour de 4 grands axes : la relève agricole; lesnégociations de l’OMC et leur incidence sur l’avenir des jeunes agriculteurs;les changements climatiques et la gestion de risques pour les jeunesagriculteurs; le renforcement des groupes et associations de jeunesagriculteurs.

«Les jeunes agriculteurs de partout dans le monde font face à des défiscommuns. Il m’apparaît incontournable que des jeunes agriculteurs québécoissoient sur place pour mieux comprendre les réalités, bâtir des ponts et créerdes réseaux. Il faut allumer notre relève agricole sur les enjeux mondiaux quiconcernent le secteur», explique Benoît Daviau, participant au projet etenseignant à l’Institut de technologie agroalimentaire campus de St-Hyacinthe.

Pour Jean-Philippe Deschênes-Gilbert, également participant au projet etsecrétaire de la Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ), «c’estl’occasion pour le modèle québécois d’inspirer d’autres nations que ce soitpar la récente Politique jeunesse du ministère de l’Agriculture ou des aides àl’établissement du gouvernement du Québec et même les programmes d’aide audémarrage administrés par les producteurs agricoles».

«La diminution du nombre de fermes, l’augmentation de la valeur desactifs agricoles, le défi de la formation et les relations humaines entre lesgénérations sont actuellement les enjeux de premier plan pour le milieuagricole au Québec», ajoute-t-il. Il souhaite que la délégation québécoises’instruise des démarches et réponses qu’apporteront d’autres organisations ougouvernements.

La participation des sept étudiants et finissants en agroalimentaires’inscrit dans le cadre du volet international du Défi de l’entrepreneuriatjeunesse, une mesure de la Stratégie d’action jeunesse 2006-2009, et vise àfavoriser l’entrepreneuriat agricole et la relève dans ce domaine. Le Défi estsoutenu par le Secrétariat à la jeunesse.

OQAJ
L’Office Québec-Amériques pour la jeunesse a pour mandat de développer,par la réalisation d’activités de formation à l’étranger, des relations entreles jeunes adultes du Québec et des Amériques en vue de favoriser laconnaissance de leur culture respective, d’accroître les échanges et desusciter le développement de réseaux de coopération.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ)
http://www.fraq.qc.ca/

Commentaires