1,9 million de dollars dans des projets de recherche agricole en Colombie-Britannique

Agassiz (Colombie-Britannique), 12 mars 2007 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé que le nouveau gouvernement du Canada investira une somme de 1,9 million de dollars dans 22 projets de recherche qui seront menés en Colombie-Britannique en 2007-08.

« Le nouveau gouvernement du Canada est heureux d’appuyer de nouveaux projets de recherche agricole en Colombie-Britannique qui seront pertinents pour nos agriculteurs et qui contribueront à la prospérité de notre secteur agricole, a déclaré le ministre Strahl. Grâce à ce processus d’examen par les pairs, nous faisons en sorte que les scientifiques focalisent sur les domaines traditionnels et les nouveaux domaines de recherche, y compris la santé, l’environnement et la bioéconomie. »

L’annonce a été faite au Centre de recherches agroalimentaires du Pacifique, à Agassiz, où le ministre Strahl a mis en évidence les résultats du processus d’examen externe par les pairs relatif aux projets de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) pour 2007-2008 et un investissement fédéral de 22,1 millions de dollars dans 233 projets de recherche touchant l’ensemble du Canada.

AAC possède deux centres de recherche en Colombie-Britannique : le Centre de recherches agroalimentaires du Pacifique et la Station de recherches de Summerland. Chacun de ces deux centres ont reçu un financement pour 11 projets de recherche, soit une somme de 904 174 $ affectée aux projets de recherche d’Agassiz et une autre de 982 803 $ à ceux de Summerland.

Le financement annoncé aujourd’hui est destiné à des projets comme ceux qui visent à :

  • déterminer des interactions biologiques qui sont essentielles à la production durable, sur le plan environnemental, de bleuets de haute gamme;
  • créer des variétés de fruits de verger de haute qualité dans le but d’accroître la rentabilité de ces productions;
  • élaborer des stratégies pour réduire l’incidence d’infections virales de plantes;
  • assurer la production durable de raisins de cuve hauts de gamme.

Le nouveau gouvernement du Canada a lancé le processus d’examen par les pairs en 2006 pour veiller à ce que les futurs projets de recherche soient fondés sur l’excellence en science et la compétitivité du secteur agricole et agroalimentaire canadien. AAC continuera de soumettre les propositions à un examen externe par les pairs afin de confirmer la crédibilité scientifique des projets et d’investir judicieusement les fonds publics.

Pour plus de détails sur les résultats du processus d’examen externe par des pairs, veuillez consulter le site Web d’AAC (www.agr.gc.ca/projets-de-recherche).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires