Aide fédérale aux producteurs touchés par le nématode doré

Québec (Québec), 7 décembre 2006 – L’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé que le nouveau gouvernement du Canada s’engage à verser une aide de 5,4 millions de dollars aux 28 producteurs frappés par le nématode doré dans la région de St Amable, au Québec.

« Au moment de la détection du nématode doré en août, le nouveau gouvernement du Canada a réagi rapidement pour protéger les agriculteurs contre la propagation de ce ravageur. Nous avons aussitôt mis en oeuvre des mesures de quarantaine et avons réussi à obtenir la levée des restrictions commerciales qui avaient été imposées à la province, a déclaré le ministre Strahl. Cette nouvelle enveloppe aidera directement les producteurs à envisager les frais imprévus qu’ils devront assumer à cause de cette calamité. »

Cette enveloppe de 5,4 millions de dollars comprend :

  • Une aide financière fédérale de 2 millions de dollars, offerte dans le cadre du nouveau Programme d’aide en cas de catastrophe causée par le nématode doré et prévue par la Loi sur la protection des végétaux. Ces fonds aideront les producteurs à absorber les frais occasionnés par l’élimination de pommes de terre, les frais exceptionnels qui ne sont pas couverts par les programmes actuels et les frais de participation aux programmes de renouveau.
  • Une somme de 3,4 millions de dollars constituant la part fédérale des paiements offerts aux producteurs dans le cadre du Programme canadien de stabilisation du revenu agricole et des programmes de renouveau.

« Les mesures prises dans le cadre du Programme d’aide en cas de catastrophe causée par le nématode doré et en vertu de la Loi sur la protection des végétaux sont entièrement financées par le gouvernement fédéral, a souligné le ministre Strahl. Je suis toutefois heureux de voir que nous accomplissons des progrès avec les provinces dans la négociation d’un accord intégral sur un cadre d’aide en cas de catastrophe qui nous aiderait à continuer à répondre rapidement et efficacement aux besoins des producteurs dans des situations comme celle ci. » Le nouveau gouvernement du Canada continuera de travailler avec l’industrie afin de trouver des solutions à moyen et à long terme dans l’intérêt des producteurs sinistrés.

Aide fédérale pour les producteurs touchés par le nématode doré
Le nouveau gouvernement du Canada s’engage à verser une aide de 5,4 millions de dollars aux producteurs frappés par le nématode doré. Cette aide comprend :

  • Deux millions de dollars offerts par l’entremise du Programme d’aide en cas de catastrophe causée par le nématode doré et prévus par la Loi sur la protection des végétaux.
  • Une somme de 3,4 millions de dollars constituant la part fédérale des paiements offerts aux producteurs dans le cadre du Programme canadien de stabilisation du revenu agricole et des programmes de renouveau.

L’enveloppe d’aide fournie en vertu de la Loi sur la protection des végétaux et dans la cadre du Programme d’aide en cas de catastrophe causée par le nématode doré comporte trois éléments : l’indemnisation pour les frais d’élimination de pommes de terre; un soutien pour assumer les coûts exceptionnels; les programmes de renouveau.

Voir ci-dessous les modalités du Programme et la manière dont les producteurs peuvent en faire la demande.

Indemnisation pour les frais d’élimination de pommes de terre
Les producteurs recevront une aide financière relativement aux frais occasionnés par l’élimination des pommes de terre provenant de champs infestés et de champs non infestés. Les producteurs devront obtenir de l’Agence canadienne d’inspection des aliments un certificat qui indique le volume de pommes de terre à éliminer. Les paiements s’effectueront comme suit :

  • jusqu’à 1,0 cent par livre, soit 1,00 $ par cent livres (1,00 $/100 lb) pour les pommes de terre venant de champs où le nématode doré a été détecté. Ce montant est fourni en vertu de la Loi sur la protection des végétaux.
  • 0,6 cent par livre, soit 0,60 $ par cent livres (0,60 $/100 lb) pour les pommes de terre provenant de champs où le nématode doré n’a pas été détecté. Ce montant constitue la part du gouvernement fédéral de l’indemnisation accordée aux producteurs.

Soutien financier pour les frais exceptionnels
Une indemnité par hectare sera accordée aux producteurs pour les aider à absorber les frais exceptionnels qui ne sont pas prévus par les programmes existants.

Les producteurs recevront les montants suivants :

  • jusqu’à 769 $ par hectare pour les pommes de terre
  • jusqu’à 600 $ par hectare pour les cultures de serre et de pépinière

Les producteurs recevront un paiement initial s’élevant à 90 pour 100 de leur indemnité par hectare et un paiement final qui sera versé en fonction des fonds disponibles.

Programmes de renouveau
Les producteurs pourront bénéficier de services et de conseils en matière de planification d’entreprise grâce au programme d’Évaluation de l’exploitation agricole (EEA) et aux Services spécialisés de planification d’entreprise (SSPE), deux volets du programme Services-conseils aux exploitations agricoles canadiennes (SCEAC). Dans le cadre du programme SCEAC, les producteurs recevront un remboursement de 60 pour 100 de leur part des coûts admissibles à payer pour participer aux programmes EEA et SSPE. Les gouvernements continueront de payer leur part respective du coût des programmes de renouveau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires