BASF : chute du bénéfice opérationnel de 32,6 % en 2001

France, 14 mars 2002 – BASF a enregistré une chute de 32,6% de son bénéfice opérationnel avant éléments exceptionnels, à 2,293 milliards d’euros, pour un chiffre d’affaires de 32,5 milliards d’euros, en repli de 9,6%. Le chimiste allemand a souffert l’an dernier de la conjonction de plusieurs facteurs qui lui ont été défavorables : la crise argentine d’abord, qui lui a causé des pertes liées au taux de change – sa filiale argentine tient ses comptes en dollars et qui a provoqué une forte hausse des prix à l’importation en raison de la dévaluation du peso argentin. Par ailleurs, BASF a dû passer de nouvelles provisions pour risques pour faire face à la forte amende que lui a imposée l’Union européenne dans l’affaire des vitamines.

Son bénéfice net 2001 ressort toutefois en hausse de 372,4%, à 5,858 milliards d’euros, grâce à d’importants éléments exceptionnels. Pour l’année en cours, BASF se fixe pour objectif « de parvenir à un résultat (opérationnel) sensiblement supérieur à celui de l’année précédente pour un chiffre d’affaires de nos activités courantes pratiquement au même niveau », indique Juergen Strube, le patron du groupe, dans un communiqué. Toutefois reconnaît-il, « au cours des premiers mois de 2002, nous n’avons pas encore décelé de signes de reprise dans nos carnets de commandes ».

Source : Les Échos

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

BASF

http://www.basf.com/

Commentaires