Comité d’examen de l’élection des administrateurs de la CCB

Ottawa (Ontario), 17 juin 2005 – Le gouvernement du Canada a annoncé la création d’un comité d’examen du système électoral de la Commission canadienne du blé (CCB).

« Le gouvernement du Canada s’engage à renforcer les modifications apportées en 1998, ce qui accentuera la prise de contrôle par les agriculteurs de la Commission canadienne du blé, explique Reg Alcock, ministre responsable de la Commission canadienne du blé. L’amélioration des procédures et des listes électorales permettra de reconnaître les intérêts des producteurs et de rehausser la validation des agriculteurs élus au Conseil. »

Le ministre Alcock a nommé trois dirigeants respectés du secteur agricole, un de chaque province des Prairies, pour siéger au Comité d’examen des élections de la CCB : Mme Cecilia Olver, de Corning (Saskatchewan), vice-présidente de l’Agricultural Producers Association of Saskatchewan (association des producteurs agricoles de la Saskatchewan), M. Greg Porozni, de Vegreville (Alberta), membre de l’Alberta Grain Commission (commission des grains de l’Alberta) et administrateur de l’Alberta Canola Producers Commission (commission des producteurs de canola de l’Alberta) ainsi que M. David Rolfe, d’Elgin (Manitoba), président des Keystone Agricultural Producers (producteurs agricoles de Keystone). Le ministre Alcock a également nommé Mme Janice Baker, ancienne directrice générale des élections de la Saskatchewan, à titre de conseillère spéciale du comité.

Le vaste mandat du comité comprendra entre autres l’admissibilité des électeurs, les limites des circonscriptions électorales et les scrutins. Au cours des quatre dernières campagnes électorales de la CCB, nombre d’agriculteurs et d’associations agricoles ont demandé que des améliorations soient apportées au système électoral de la CCB.

Ce comité d’examen des élections, qui a pour mandat de préparer un rapport d’ici octobre 2005, consultera les producteurs, les associations agricoles et les gouvernements provinciaux. Les recommandations proposées pourront ainsi être mises en oeuvre aux prochaines élections de la CCB, qui se tiendront à l’automne 2006.

Quatre élections ont été tenues depuis que le gouvernement du Canada a apporté des modifications à la Loi sur la Commission canadienne du blé en 1998, accordant aux producteurs le pouvoir d’élire dix des quinze administrateurs au conseil d’administration de la CCB, ce qui permet ainsi aux agriculteurs d’avoir la main haute sur l’organisme de commercialisation des grains.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires