Entente de 42 millions dans le secteur acéricole

Québec, le 13 septembre 2000 – À la suite de l’entente de principe intervenue le 31 août dernier avec des représentants de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, monsieur Rémy Trudel, précise aujourd’hui les paramètres définitifs du plan d’intervention qui permettra aux productrices et producteurs acéricoles de composer avec les importants surplus de sirop d’érable de la récolte 2000.







Les acéricultrices et acériculteurs pourront obtenir une garantie de prêt auprès de la Société de financement agricole.


Ainsi, les acéricultrices et acériculteurs pourront obtenir une garantie de prêt auprès de la Société de financement agricole. Cette garantie leur permettra d’avoir accès rapidement aux revenus qu’ils comptent retirer de la vente des surplus générés par la récolte du printemps 2000. La somme de ces garanties de prêt pourra atteindre 39 millions de dollars.

« À cette somme, le MAPAQ ajoutera une aide financière supplémentaire pouvant atteindre 1 million de dollars afin de supporter une partie des intérêts encourus pendant la première année au cours de laquelle la garantie de prêt sera accordée », a annoncé monsieur Trudel.

L’autre portion des intérêts encourus sur les garanties de prêts sera assumée à même le prélevé spécial que les acéricultrices et les acériculteurs se sont votés au printemps dernier dans le but de composer avec la situation occasionnée par les surplus de production de la récolte 2000.

Les interventions conjointes de la Société de financement agricole, du MAPAQ et de la FPAQ pourront donc atteindre 42 millions de dollars. Elles assureront le maintien des prix du sirop d’érable et protégeront ainsi le revenu des acéricultrices et acériculteurs. « Il est primordial que chacune des étapes entourant la commercialisation du sirop se fasse dans le respect des règles établies par la Convention de mise en marché », a précisé monsieur Trudel.

Une ligne 1-800 sera accessible dans les prochains jours afin de répondre aux questions des productrices et producteurs qui souhaiteraient bénéficier du programme.

Rappelons que le secteur acéricole a connu, cette année, une production de 82,5 millions de livres, soit une augmentation de 20% par rapport à 1999. Cette production record a généré des surplus estimés à près de 22 millions de livres de sirop d’érable.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires