Ligne de temps

Filtre à odeur

Une équipe de chercheurs de l’IRDA s’est penché sur le problème des odeurs et gaz provenant des installations porcines, principalement l’ammoniac. Elle a eu l’idée de d’épurer l’air l’aide de filtres, puisqu’il est impossible de traiter l’air à l’intérieur des bâtiments.

L’équipe dirigée par Stéphane P. Lemay a conçu des « unités de traitement de l’air » (UTA)  se composent de structures en trois dimensions conçues pour maximiser la surface de contact avec l’air, sans en gêner le débit. Elles sont humidifiés avec une solution filtrante et contiennent des microorganismes qui décontaminent l’air.

Après des tests dans six mini-porcheries abritant chacune quatre porcs en croissance-finition, les UTA ont permis de réduire les émissions d’ammoniac (68 %) et d’odeurs (82 %) dans des conditions optimales.

Le MAPAQ indique que l’utilisation des UTA constituerait une solution pratique pour réduire les odeurs émanant des fermes porcines et améliorer la cohabitation avec les résidents. Cependant, avant de mettre en place les UTA dans les entreprises, il reste à tester le procédé à l’échelle commerciale et industrielle et à en approfondir la compréhension.

Source: MAPAQ

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires