France : les agriculteurs demandent un carburant totalement détaxé

Paris (France), 21 octobre 2004 – La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) et les Jeunes Agriculteurs (JA) demandent au gouvernement un carburant professionnel « totalement détaxé » à partir du 1er janvier 2005.

« Au lendemain de l’annonce par le gouvernement de mesures visant à réduire la taxation sur les carburants à partir du 1er janvier 2005, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs sont déterminés à obtenir, à la même échéance, une détaxation totale et pérenne du fuel à usage agricole », déclarent les deux syndicats dans un communiqué conjoint.

« Alors que la réflexion bat son plein sur le projet de loi de modernisation agricole, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs attendent un signe politique fort du gouvernement, qui ouvrirait ainsi la voie de la baisse des charges en agriculture », ajoute le communiqué.

En France, le carburant professionnel existe déjà dans le secteur de la pêche et dans certains Etat membres il s’applique déjà au domaine de l’agriculture.

« Il est indispensable pour permettre aux agriculteurs de faire face à une situation économique et sociale qui ne cesse de se dégrader », explique le communiqué.

Les deux syndicats dénoncent « la logique de baisse des prix agricoles imposée par la réforme de la PAC et la pression exercée par la grande distribution » qui empêchent les agriculteurs de répercuter la hausse du prix du pétrole sur le prix de vente des produits agricoles.

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs demandent aussi au gouvernement un geste en faveur des utilisateurs agricoles de gaz naturel lors de la prochaine révision des tarifs.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA)
http://www.fnsea.fr/

Jeunes agriculteurs
http://www.cnja.com

Commentaires