La CCB annonce dans le détail la nouvelle option de paiement anticipé aux producteurs de blé dur

Winnipeg (Manitoba), 27 août 2003 – La CCB a communiqué le détail d’une Option de Paiement Anticipé (OPA) aux producteurs de blé dur et qui entrera en vigueur le 28 août, date des Perspectives de Rendement (PDR) du mois d’août sur 2003-04.

Cette OPA permet à un producteur de blé dur de bloquer jusqu’à 90 pour 100 du montant des PDR de la CCB, moins la ristourne correspondant aux frais d’administration, au loyer de l’argent et au risque. Cette formule fonctionne pratiquement de la même manière que les programmes déjà en place pour le blé et l’orge. Seule différence de taille: un producteur qui souscrit une OPA sur blé dur doit garder en mémoire que la CCB ne s’engage à réceptionner que 80 pour 100 du tonnage engagé à contrat. Pour s’assurer qu’ils pourront bien honorer les termes de leur contrat à OPA, les producteurs ne devraient pas engager plus de 80 pour 100 du tonnage à contrat de série A, B ou C.

« Comme nous ne savons pas avec exactitude si nous serons en mesure de réceptionner tout le blé dur que les producteurs nous livreraient cette année, nous procédons de la même manière que pour le Contrat à prix fixe disponible aux producteurs de blé dur, » faisait remarquer Ken Ritter, le président élu du conseil d’administration de la CCB. « Dans un cas comme dans l’autre, les producteurs ont été avertis que s’ils veulent un contrat assorti d’options de paiement, ils ne se verront garantir qu’un certain pourcentage de livraisons de leur blé dur. Ils peuvent ainsi prendre des décisions sensées et faire profiter leur exploitation. »

À 80 pour 100 de livraison garantie, cela signifie qu’un producteur qui envisagerait de livrer 1000 tonnes de blé dur à la CCB ne devrait pas en engager plus de 800 dans le cadre d’une OPA. Si le tonnage à contrat est de 500 tonnes, le plafond à ne pas dépasser en OPA serait de 400 tonnes.

Autres aspects importants de ce programme:Les producteurs ont jusqu’au 28 novembre 2003 pour prendre une OPA en blé dur.
Tonnage minimum: 20 tonnes.

L’introduction d’une OPA en faveur des producteurs de blé dur signifie que chacun des quatre comptes de mise en commun permet désormais à un producteur de bloquer un prix-plancher et en même temps de disposer plus tôt de leur argent dès qu’ils livreront dans le cadre d’une Option de paiement anticipé (OPA).

Contrôlée par les agriculteurs de l’Ouest canadien, la CCB est la plus importante agence de commercialisation de blé et d’orge dans le monde. L’un des principaux exportateurs du Canada, la CCB dont le siège est à Winnipeg (Manitoba) vend du grain dans plus de 70 pays à travers le monde et distribue l’intégralité du produit des ventes, moins les frais de commercialisation, aux producteurs de grain des Prairies.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires