La Financière agricole s’associe à la Fondation de la faune et à l’UPA pour développer des modèles d’aménagement durable

Québec (Québec), 13 janvier 2005 – La Financière agricole du Québec estheureuse d’annoncer son partenariat avec la Fondation de la faune du Québec etl’Union des producteurs agricoles dans le cadre du programme de mise en valeurde la biodiversité des cours d’eau en milieu agricole.

Ce partenariat permettra de financer des projets-pilotes visant le développement de modèles d’aménagement durable pour les petits et moyens cours d’eau. Il donnera lieu également à l’élaboration d’un guide, consécutivementaux différentes expériences sur le terrain. Cette initiative cadre avec lamission de La Financière agricole de promouvoir et de soutenir, dans uneperspective de développement durable, le développement de l’agriculturequébécoise.

Les approches développées pourront être soutenues par La Financièreagricole afin d’encourager les démarches des producteurs qui mettent en placedes mesures de conservation et de mise en valeur des habitats de la faune etde l’environnement sur leurs terres. Dans une approche de développementdurable, cela pourra se traduire par une bonification des aides accordées ou,encore, par des réductions du coût de contribution à certains programmes.C’est ce qu’on appelle des mesures d’écoconditionnalité positives. Rappelonsque l’écoconditionnalité est une disposition visant à lier le versementd’aides financières gouvernementales aux entreprises, au respect de normesenvironnementales.

« La pérennité de l’agriculture québécoise nous concerne tous et passe parla réalisation d’interventions concrètes permettant le développement denouvelles façons de faire dans le secteur. La Financière agricole s’estengagée à soutenir les entreprises agricoles dans leur virageagroenvironnemental. Aussi, nous sommes convaincus que notre partenariat avecla Fondation de la faune et l’Union des producteurs agricoles sera un gage desuccès pour la protection de l’environnement et la mise en valeur de lafaune », de noter M. Norman Johnston, président-directeur général par intérimde La Financière agricole.

Avec un encours de prêts garantis qui atteint 4,3 milliards de dollars etdes valeurs assurées qui s’élèvent à 4 milliards, La Financière agricole joueun rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole etagroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique et financièredes entreprises, elle met à leur disposition des produits et des services dequalité en matière de protection du revenu et d’assurance agricole,d’investissement, ainsi que de financement agricole et forestier. Pour cefaire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire qui oeuvre dans un réseaude 23 centres et 18 comptoirs de services répartis partout sur le territoirequébécois.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fondation de la faune du Québec
http://www.fondationdelafaune.qc.ca/

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires