L’agriculture extraterrestre

L’objectif est de cultiver un maximum d’aliments variés avec le moins d’intrants possible

L’agriculture extraterrestre

Vous êtes innovateur et avez mis au point une nouvelle technologie de production alimentaire ? Eh bien, l’espace pourrait avoir besoin de vous ! l’Agence spatiale canadienne a besoin de vos idées.

Les astronautes devront de plus en plus avoir des notions en agriculture avant de s’envoler dans l’espace, car ils auront à produire eux-mêmes des aliments lors des futures missions lunaire et martienne. Dans cette optique, l’Agence spatiale canadienne (ASC) a lancé le Défi de l’alimentation dans l’espace lointain, en collaboration avec Impact Canada et l’agence spatiale américaine (NASA). « L’objectif consiste à développer des innovations pour cultiver un maximum d’aliments variés, sains et nutritifs en consommant le moins d’intrants possible, comme l’eau ou l’énergie », précise Clélia Cothier, gestionnaire du Défi à l’ASC. Elle rappelle que la microgravité dans l’espace est un problème notamment pour les liquides, car ils ne réagissent pas de la même manière dans l’espace que sur la Terre, cette réalité complique l’alimentation en eau des racines. L’intérêt pour l’influence de l’espace sur les plantes et les légumes ne datent pas d’hier puisque les premières expériences remontent à 1946. L’ASC invite les innovateurs canadiens à soumettre leur projet dévoué à l’agriculture spatiale. Les personnes intéressées ont jusqu’au 30 juillet pour s’inscrire. Pour plus d’informations cliquez ici.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires