L’aide aux producteurs de bétail est fort appréciée

Ottawa (Ontario), 25 février 2008 – La fédération canadienne de l’agriculture (FCA) voit d’un oeil très positif les mesures annoncées par la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Gerry Ritz, pour aider les producteurs canadiens de porcs et de bovins en difficulté. Les changements apportés à des programmes clés les soulageront et leur redonneront confiance.

« Ces mesures donnent à nos producteurs de bétail durement touchés des outils additionnels pour surmonter les obstacles auxquels ils font face et pour traverser cette période difficile », a déclaré M. Bob Friesen, président de la FCA. « J’aimerais remercier M. Ritz et son gouvernement pour avoir consulté l’industrie et pour avoir décidé de lui donner ce remontant très nécessaire. »

Au cours de l’année écoulée, une malheureuse convergence de facteurs a créé une situation très pénible pour l’industrie du bétail. Parmi ces facteurs, il y a une augmentation du prix des intrants, un dollar canadien fort qui a nui aux exportations et une capacité d’abattage réduite au Canada. La nature des programmes gouvernementaux existants a gravement limité la capacité des producteurs d’accéder à des fonds pour maintenir la viabilité de leurs opérations durant cette crise. Or, les changements proposés par le gouvernement aux programmes de paiements anticipés (PPA) en vertu de la Loi sur la commercialisation des produits agricoles (LCPA) faciliteront l’accès immédiat et à long terme des producteurs à des liquidités.

« Ce ne serait pas exagérer que de dire que les producteurs ont besoin immédiatement des mesures contenues dans ce texte législatif », a ajouté M. Friesen. « Par conséquent, nous exhortons les partis de l’opposition et le Sénat à collaborer ensemble afin de faire avancer ce projet de loi le plus rapidement possible à travers le processus législatif. »

Fondée en 1935 afin de donner une seule voix unifiée aux agriculteurs canadiens, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) est le plus important organisme agricole au pays. On trouve, parmi ses membres, des organismes agricoles provinciaux et des groupements nationaux et interprovinciaux de producteurs spécialisés. Par l’entremise de ses membres, la Fédération représente plus de 200 000 agriculteurs canadiens et familles canadiennes d’agriculteurs, d’un océan à l’autre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires