Les compétiteurs de motoneige préfèrent l’éthanol

Guelph (Ontario), le 1er mars 2000 – Six des sept équipes concurrents dans le 2000 Society of Automotive Engineers (SAE) Clean Snowmobile Challenge (CSC) à Jackson Hole, Wyoming, ont choisi d’utiliser les mélanges essence-éthanol. Ces mélanges à dix pour cent réduisent les émissions nocives et optimisent la performance des motoneiges.







« Un mélange a dix pour cent d’éthanol est déjà utilisé dans les environs de Yellowstone pour réduire les émissions des motoneiges. »


« L’éthanol est respecté comme additif à l’essence qui améliore la performance et réduit les émissions, dit Jim Johnson, Président de l’Association canadienne des carburants renouvelables (ACCR). SAE Clean Snowmobile Challenge confirmera la capacité de l’éthanol à générer ces avantages dans l’équipement avec des petits moteurs. Le fait que presque toutes les équipes aient choisi l’éthanol devrait apaiser tous doutes des avantages d’utiliser l’éthanol dans les motoneiges ».

SAE CSC aura lieu du 28 au 31 mars, 2000, et implique la participation d’équipes de sept collèges et universités nord-américaines. L’École de Technologie Supérieure de Montréal et l’Université de Waterloo représenteront le Canada. La compétition, organisée par Society of Automotive Engineers, lance le défi aux étudiants de réduire les émissions nocives des motoneiges, tout en maintenant une performance optimale.

Les co-fondateurs du défi, Dr Lori Fussell, une ingénieure environnementale, et Bill Paddleford, un commissaire de Teton County, Wyoming, espèrent que les résultats de la compétition aideront à trouver une solution à la controverse autour des effets de l’utilisation des motoneiges sur le système écologique sensible qu’elles côtoient « Un mélange a dix pour cent d’éthanol est déjà utilisé dans les environs de Yellowstone pour réduire les émissions des motoneiges. J’ai confiance que SAE CSC 2000 prouvera qu’il est possible de réduire encore davantage les émissions en utilisant des machines spécialement conçues pour utiliser le mélange essence-éthanol », de dire Dr Lori Fussell.

L’expérience avec l’éthanol dans les motoneiges à Yellowstone National Park aux États-Unis a démontré des améliorations importantes dans la qualité de l’air. Les mélanges à dix pour cent d’éthanol réduisent les émissions d’hydrocarbures jusqu’à 25%, les particules jusqu’à 30%, et le monoxyde de carbone jusqu’à 20%, selon les différentes technologies des machines.

L’Association canadienne des carburants renouvelables (ACCR) est une organisation à but non lucratif consacrée à l’expansion et la promotion des carburants renouvelables produit à partir de matière biologique. L’ACCR est un organisme qui accorde son parrainage à la compétition SAE CSC 2000.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Association Canadienne des Carburants Renouvelables (ACCR)

http://www.greenfuels.org/

Commentaires