Les producteurs laitiers se mobilisent pour défendre leur industrie

Ottawa (Ontario), 11 avril 2005 – Les Producteurs laitiers du Canada ont annoncé qu’ils invitent leurs 17 000 producteurs laitiers à presser activement le gouvernement canadien de prendre des mesures immédiates pour mettre un terme à l’érosion des marchés laitiers canadiens par des ingrédients de protéines du lait et des mélanges d’huile de beurre et de sucre.

« Il y a eu un bond de 48 % des importations d’huile de beurre et d’autressolides du lait destinés à la fabrication de la crème glacée en 2004; lecontenu canadien pourrait disparaître complètement sous peu », a déclaré leprésident des PLC, Jacques Laforge. « Les producteurs demandent au gouvernementd’intervenir tout de suite pour empêcher une répétition de l’histoire avec lesmarchés canadiens du fromage et du yogourt. »

« Nous invitons les ministres Mitchell et Peterson à exercer immédiatementle droit qu’a le Canada, en tant que membre de l’OMC, d’invoquer l’articleXXVIII du GATT, de dire M. Laforge. Cette règle de l’OMC permet au Canada deplafonner – et non d’empêcher – les importations de certains ingrédientslaitiers en instituant de nouveaux contingents tarifaires(1). Un plafond estessentiel à la capacité de planifier la production du lait en fonction de lademande canadienne. »

« Les experts juridiques, les fonctionnaires et le personnel du ministreont examiné à fond tous les aspects techniques de la demande des PLC pour unrecours à l’article XXVIII du GATT, d’ajouter M. Laforge. Il ne nous manqueplus que la volonté politique. Le temps d’agir, c’est maintenant. »

Le Conseil des PLC a demandé à l’unanimité la mobilisation desproducteurs laitiers au Canada. Les producteurs écriront, téléphoneront,enverront des messages télécopiés et électroniques et parleront directementaux politiciens fédéraux et provinciaux pour les inciter à intervenir tout desuite pour plafonner les importations d’ingrédients laitiers qui cannibalisentle marché canadien.

Les Producteurs laitiers du Canada réclament également une rencontred’urgence avec le premier ministre Martin pour l’inciter à exercer le droit duCanada, en tant que membre de l’OMC, et à donner suite aux engagements qu’apris le gouvernement libéral de défendre la gestion de l’offre.

Les PLC convoqueront une assemblée générale extraordinaire desproducteurs laitiers en mai pour évaluer la détermination et la capacité dugouvernement fédéral de défendre et de promouvoir activement les intérêts desagriculteurs canadiens au niveau international. Des représentants des autresagriculteurs opérant en gestion de l’offre seront invités à participer à cetterencontre.

(1) Le niveau d’importation actuel (+10%) garderait le même niveau de tarif. Toute importation au-delà de ce niveau serait sujette à un tarif plus élevé.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Fédération des producteurs de lait du Québec
http://www.lait.org

Commentaires