Ligne de temps

Le prix du porc et le boeuf près des sommets

Le prix de la viande de porc et de bœuf ont atteint des sommets dans les dernières semaines mais la tendance haussière pourrait bien être derrière en ce qui concerne le porc, selon les résultats obtenus à la Bourse de Chicago dans les dernières séances.

Depuis le début de l’année, le prix du porc a grimpé de 55% en réaction à la diarrhée épidémique porcine (DEP) qui a réduit considérablement le nombre de porcelets aux États-Unis. Près de sept millions de porcelets seraient mort du virus dans la dernière année. La viande de bœuf a pour sa part augmenté de 11% en raison du plus petit cheptel sur le sol américain depuis 1951. Le département du travail américain prévoit une hausse du prix du porc en 2014 de 10 à 11% pour le marché du détail. La hausse serait de 8 à 9% pour le bœuf.

Le porc a atteint un sommet le 18 juillet dernier à 1,3756 $US la livre alors que le bœuf a affiché un record à 2,5738 $US la livre le 25 juillet, selon le gouvernement américain.
Les experts estiment toutefois que le nombre de porcs disponibles devrait augmenter d’ici peu puisque la DEP est mieux contrôlée, ce qui devrait réduire l’effet de rareté. Les éleveurs de bœufs auront plus de difficulté à augmenter leur cheptel puisque la sècheresse sévit toujours dans plusieurs endroits des États-Unis, d’autant plus qu’il faut plus de temps pour amener à maturité du bœuf. Les inventaires de bœufs pour juillet ont reculé de 1% pour atteindre leur niveau le plus bas depuis que le gouvernement recense ces données, soit depuis 1973.

Sources : Reuters, Business Week

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires