Office canadien de recherche, de développement des marchés et de promotion des bovins de boucherie

Ottawa (Ontario), 14 décembre, 2001 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lyle Vanclief, annonce la Proclamation de l’Office canadien de recherche, de développement des marchés et de promotion des bovins de boucherie. La Proclamation crée l’Office, dont il établit la portée générale et la structure. Le nouveau conseil d’administration de l’Office peut maintenant entamer ses activités détaillées. Il s’agit du tout premier office de promotion et de recherche créé en vertu de la Loi sur les offices des produits agricoles (LOPA).

« L’industrie canadienne des bovins de boucherie s’est vraiment concertée pour établir une vision devant guider le nouvel office, a dit M. Vanclief. La vision de l’industrie a mené à la création de l’Office et cette même vision de l’industrie sert maintenant à déterminer le profil de l’Office. »

« Le Conseil national des produits agricoles est fier de collaborer avec l’industrie des bovins et content de voir l’utilisation faite des lois existantes, a ajouté la présidente du CNPA, Cynthia Currie. La LOPA est un outil dont peut se prévaloir toute autre industrie agricole, et nous sommes prêts à examiner comment d’autres industries pourraient aussi l’utiliser. »

En vertu de la LOPA, un office de promotion et de recherche des produits agricoles peut effectuer de la recherche fondamentale, mettre au point de nouveaux produits, faire de la publicité et de la promotion, entreprendre de la recherche nutritionnelle et contribuer à l’éducation du consommateur. Ce nouvel office sera financé au moyen de prélèvements obligatoires (aussi appelés « redevances ») sur les ventes de boeuf produit au Canada de même que sur les importations.

Comme l’a fait observer le président de l’Association canadienne des éleveurs de bovins (ACEB), John Morrison : « Le but de cet Office est de procurer une source fiable de financement pour la recherche, le développement des marchés et la promotion, ce qui bénéficiera à tous les intervenants de l’industrie des bovins de boucherie. Ces importantes initiatives feront en sorte que les programmes canadiens d’amélioration de la qualité, de la salubrité et de la commercialisation soient parmi les plus dynamiques au monde. »

Les associations de producteurs de bovins effectuent déjà des prélèvements dans leur province respective, et il existe une certaine mise en commun de ressources dans un fonds central de promotion et de recherche.

Le Conseil national des produits agricoles est un organisme fédéral relevant du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. Ses principales responsabilités en vertu de la LOPA comprennent l’examen des demandes d’établissement et du fonctionnement des offices de promotion et de recherche, comme l’Office des bovins nouvellement proclamé. En outre, le CNPA vise à promouvoir le dynamisme et la prospérité des industries de produits agricoles avec lesquelles il travaille.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Canadian Cattlemen’s Association (CCA)

http://www.cattle.ca/

Commentaires