Plus de 66 millions en dommages liés aux fourrages en 2020

Plus de 66 millions en dommages liés aux fourrages en  2020

Preuve que l'année 2020 a été durement sentie par les cultures au Québec, les versements de La Financière agricole ont atteint 110,4 M$, dont 66 millions pour le foin et les pâturages. Les céréales et protéagineuses ont aussi la vie dure puisque les versements atteignent dans ce secteur près de 17M$.

Les événements météo défavorables se sont succédés: la survie à l'hiver a été rendue difficile par le mince couvert de neige, ce qui a été suivi par un important épisode de sécheresse au printemps et au début de l'été, en plus d'un gel tardif mortel. Les faibles précipitations durant l'été ont affecté le rendement à la fois dans le foin et les grandes cultures, mais aussi dans les productions de fruits et légumes. À l'automne, le temps doux a favorisé les récoltes, mais le gel hâtif a eu des impacts sur le rendement.

Les valeurs assurées en 2020 s'élevaient à près de 1,7 milliard de dollars. Selon les derniers chiffres, le nombre d'avis de dommages était de 6248, comparativement à 5808 pour la saison 2019 et 4787 pour la saison 2018.

Quatre régions accusent les plus importants dommages. En Montérégie, les versements liés aux dommages s'élèvent à 24,9 M$, dont plus de 6,8 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 6,7 M$ pour les cultures maraîchères pour environ la moitié des entreprises assurées, soit 1553 entreprises. Les dommages ont grimpé à 23,6 M$ au Bas-Saint-Laurent pour 911 entreprises sur un total de 1362 exploitants. Dans Lanaudière, les versements se sont élevés à 11,9 M$ à 364 entreprises et en Chaudière-Appalaches à 11,5 M$ chez 1263 entreprises.

Fait à noter, bien que les sommes soient moindres dans les autres régions, souvent plus de la moitié des exploitants assurés ont reçu des indemnisations.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Céline Normandin

Commentaires