Projet expérimental de valorisation du concombre de mer

Québec (Québec), 11 juin 2002 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, annonce une aide financière de 134 500 $ aux entreprises Les Biotechnologies Atrium inc. de Québec et à Cusimer (1991) inc. de Mont-Louis en Gaspésie, pour la réalisation d’un projet expérimental de valorisation du concombre de mer pour le marché des nutraceutiques.

Les deux entreprises souhaitent évaluer le potentiel biologique d’extraits de concombre de mer tout en vérifiant la faisabilité technique et financière d’une telle production.

Les étapes du projet consisteront à sélectionner les espèces de concombre de mer les plus appropriées parmi la dizaine présente dans le fleuve Saint-Laurent et à en identifier les parties utilisables. Par la suite, les promoteurs élaboreront les procédés adéquats de transformation. Sur la base des résultats de la phase précédente, les entreprises détermineront la valeur commerciale du produit et la rentabilité d’une éventuelle exploitation commerciale.

Les employés de l’entreprise Cusimer (1991) inc. effectueront la première transformation du produit à partir de la matière première apportée par les pêcheurs qui approvisionnent déjà l’usine. L’entreprises Les Biotechnologies Atrium inc. réalisera les opérations d’extractions et de caractérisation des extraits de concombre de mer dans le but de vérifier l’intérêt commercial du produit.

La nouvelle production devrait être commercialisée à titre d’intrant pour des produits à très haute valeur ajoutée. « Les retombées potentielles de ce projet sont nombreuses. En plus de favoriser une exploitation industrielle rentable pour le concombre de mer, celui-ci pourrait permettre d’accroître la présence du Québec sur le marché des nutraceutiques », a mentionné M. Arseneau.

En contribuant au développement des espèces sous-exploitées et à la diversification des activités des entreprises de transformation, ce projet s’inscrit dans les orientations du ministère et dans les objectifs du Réseau pêches et aquaculture Québec.

L’aide financière est accordée dans le cadre du programme « Appui à l’innovation et au développement du secteur des pêches et de l’aquaculture commerciales ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires