Semaine de la prévention en agriculture du 8 au 15 mars 2006 : un accident dans un silo, ça ne pardonne pas !

Montréal (Québec), 21 février 2006 – Cette belle journée de juillet devait être une journée comme les autres pour Jacques Geoffroy, producteur de lait à Notre-Dame-de-Lourdes. Alors qu’il ouvrait la porte du silo où il entrepose son foin pour aller y effectuer des travaux, il a été victime d’une intoxication due à des gaz toxiques produits par la fermentation de l’ensilage. Heureusement, il a été sauvé par son collègue. « J’aurais pu perdre la vie », raconte M. Geoffroy.

Tous n’ont malheureusement pas cette chance! Au Québec, en moyenne, un travailleur par an meurt dans un silo. À titre d’exemple, les ensevelissements dans les silos à grains ont fait quatre victimes entre 2000 et 2005. Trop souvent, le manque d’information et de formation sur les consignes de sécurité à suivre est en cause dans ces accidents. C’est pourquoi l’Union des producteurs agricoles (UPA), de concert avec la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), invite les agriculteurs et les travailleurs à participer à la Semaine de la prévention en agriculture, qui se déroulera du 8 au 15 mars sous le thème Un accident dans un silo, ça ne pardonne pas!

Pour le président de l’UPA, M. Laurent Pellerin, « les silos font partie de notre paysage et pour l’agriculteur ça fait partie de son travail d’y entrer. Mais c’est de notre devoir de connaître les dangers réels qu’ils présentent et d’adopter les méthodes de travail sécuritaires appropriées. L’UPA s’implique depuis 20 ans dans les activités de sensibilisation à la prévention dans le but d’éviter les accidents. La Semaine de prévention s’inscrit dans cette orientation. »

« Les accidents peuvent être évités. Penser prévention, c’est connaître les risques et les mesures préventives qu’il faut mettre en place. En ce sens, le travail d’équipe et la prise en charge sont certainement de bonnes façons d’y arriver. Je me réjouis donc que la CSST et ses partenaires collaborent d’année en année pour offrir aux agriculteurs une semaine de la prévention » déclare M. Gérard Bibeau, président du conseil d’administration et chef de la direction de la CSST.

Des risques qui peuvent être évités!
L’agriculteur qui entre dans un silo sans avoir pris les précautions nécessaires s’expose à plusieurs dangers, notamment l’intoxication, l’ensevelissement, l’asphyxie, les chutes et à d’autres accidents liés aux pièces en mouvement.

Si les silos présentent des risques, il y a certes des moyens de les éviter! Selon la tâche à effectuer et le type de silos – à fourrage, hermétique ou à céréales – les mesures de prévention diffèrent. Et la meilleure façon de se protéger, c’est assurément de connaître ces moyens et de les appliquer au quotidien.

Voilà quelques exemples à suivre :

  • SSe protéger des gaz toxiques : porter un appareil de protection respiratoire à adduction d’air.
  • Se protéger contre l’ensevelissement : utiliser une tige en bois à partir du haut du silo lorsqu’il faut rompre à distance un pont de grains qui s’est formé. Aussi, maintenir le taux d’humidité le plus bas possible afin de réduire les risques de formation de ponts de grains.
  • Prévenir les chutes : porter un harnais de sécurité correctement arrimé.
  • Prévenir les blessures liées aux pièces en mouvement : maintenir en place les gardes de protection des équipements et cadenasser toutes les sources d’énergie des pièces en mouvement.

Une semaine bien remplie
Au cours de la Semaine de la prévention en agriculture, des séances d’information sur les moyens à prendre pour assurer sa protection dans les divers types de silos et, notamment, sur les effets des gaz toxiques sur la santé des travailleurs seront organisées par les fédérations régionales de l’UPA partout au Québec. Les témoignages de quatre agriculteurs québécois qui ont failli laisser leur vie dans leur silo ont été recueillis sur une vidéo qui sera également présentée. Les agriculteurs pourront s’adresser aux fédérations de l’UPA et aux bureaux régionaux de la CSST pour se procurer la brochure La prévention dans les silos.

La Semaine de la prévention en agriculture s’annonce bien remplie! Tous les agriculteurs sont invités à participer à ces forums d’échanges et à partager leurs idées et leurs façons de faire parce que la prévention, c’est l’affaire de tous.

Concours « Initiatives de prévention à la ferme 2006 »
En marge de la Semaine de la prévention en agriculture, l’UPA lance son concours « Initiatives de prévention à la ferme » qui vise à récompenser la créativité des producteurs et des productrices agricoles pour leurs interventions en matière de santé et de sécurité à la ferme. Encore cette année, la CSST s’associe financièrement à cette démarche ainsi que Desjardins Sécurité Financière. Les participants peuvent présenter leurs initiatives à leur fédération régionale avant le 1er octobre. Les noms des gagnants seront dévoilés dans le cadre du congrès général de l’UPA, en décembre 2006. Chaque année, le concours « Initiatives de prévention à la ferme » connaît une très grande popularité alors que des dizaines de projets, des plus modestes aux plus ambitieux, se retrouvent en lice.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST)
http://www.csst.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires