Le plus gros silo à grains au monde sera en Iowa

Un immense silo à grains est en construction dans la ville de Mason City en Iowa, aux États-Unis. Le silo une fois terminé aura une hauteur de 47,5 m. Mais ce qui impressionne le plus est qu’il aura une capacité de 2,2 millions de boisseaux de maïs, selon Sukup Manufacturing, la société qui fabrique la structure métallique. Le silo serait en fait suffisamment grand pour qu’un Boeing 767 puisse se garer à l’intérieur.

Sukup Manufacturing says it's built the world's largest grain bin, which will be erected at Golden Grain Energy, an ethanol plant in Mason City. Sukup says the bin is large enough to park a Boeing 767 jet inside.

Il s’agirait du plus gros silo à portée libre au monde avec un diamètre de plus de 50 m.

Le précédent record appartient à un silo construit également par Sukup Manufacturing avec un diamètre de plus de 47 m. Il appartient à Elite Octane, pour son usine d’éthanol.

Le silo en construction en Iowa appartient pour sa part à Golden Grain Energy, également un fabricant d’éthanol. Le pdg de l’entreprise a indiqué que le nouveau silo triplerait presque la capacité de stockage de l’usine. L’usine sera en mesure d’accepter 65 000 boisseaux de céréales par heure une fois que la nouvelle installation de stockage sera terminée, soit d’ici juin 2021. Les travaux ont débuté le mois dernier.

Sukup, qui est connue pour ses systèmes de séchage et de manutention du grain, a augmenté la taille de ses silos depuis qu’elle a commencé à les construire en 2001. Certains des premiers silos à grains de Sukup mesuraient environ 27 m de diamètre.

Brent Hansen, de Sukup, a déclaré que la société construisait des silos de stockage plus grands parce que les clients en faisaient la demande. Un stockage accru maintient le grain en meilleur état plutôt que de le laisser temporairement sur le sol.

Source: De Moines Register

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires