Les semis américains suivent leur cours

Malgré le printemps frisquet sur le continent nord-américain, les semis progressent à un rythme normal aux États-Unis. Selon les données fournies par le département américain de l’Agriculture, le pourcentage des semis effectués jusqu’à maintenant respectent la moyenne des cinq dernières années. Les chiffres pour 2017 sont cependant loin derrière ceux de 2016 où la saison avait débuté très tôt.

La situation n’est pas non plus la même partout. Si certains États comme l’Illinois vont très bien, l’Iowa traine de l’arrière, tout comme le Michigan et le Wisconsin. Les côtes Est et Ouest du continent connaissent en effet des précipitations supérieures aux normales alors qu’une bonne partie de la Corn Belt s’en tire plutôt bien.

Progrès des semis de maïs aux État-Unis par États en date du 23 avril.
Source: USDA

Au Québec les producteurs attendent toujours un temps plus chaud et sec qui aidera à évacuer le surplus d’humidité dans les champs. Le mois d’avril 2017 est le plus pluvieux depuis 1996 avec des précipitations nettement au-dessus des normales pour la partie sud de la province. La prochaine semaine devrait d’ailleurs amener le redoux tant attendu.

Mais la situation pourrait être pire. Il a neigé encore dans l’Est du Québec la fin de semaine dernière, ce qui signifie que la saison n’est pas près de débuter. En contrepartie, la saison du sirop d’érable bat encore son plein!

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires