Marché des grains: Repli marqué du maïs

Après plusieurs semaines de gains, les prix des céréales ont reculé à Chicago, particulièrement le maïs. La céréale a été plombée par les derniers chiffres sur les superficies semées États-Unis qui ont été à contre-courant des prévisions des analystes. Le beau temps qui s’est enfin manifesté au Sud de la frontière a aussi contribué au mouvement.

Le gouvernement américain a dévoilé vendredi ses dernières prévisions quant aux semis réalisés ou prévus par les agriculteurs au début de juin. Contrairement aux attentes, le USDA a annoncé une augmentation du nombre d’acres dédiés au maïs par rapport à un précédent rapport mensuel à 91,7 millions d’acres contre 89,8 millions.

Articles connexes

À l’inverse, le rapport pour juin a fait état d’une baisse plus marquée que prévu des superficies consacrées au soya à 80 millions d’acres contre 84,6 millions en mars dernier, faisant bondir les cours de l’oléagineux. Les chiffres relatifs au blé ont été pour leur part plus ou moins conformes aux attentes.

Le USDA a toutefois fait part de son intention de recenser de nouveau les producteurs de 14 États, ce qui pourrait modifier le portrait général des superficies des grandes cultures. Reste aussi à voir quel sera l’état des cultures qui ont été semées dans certains cas dans des conditions  plus que difficiles.

Le blé a pour sa part réagi aux progrès plutôt lent des récoltes aux États-Unis, ainsi qu’à la canicule qui frappe l’Europe. La céréale a toutefois suivi le mouvement à la baisse survenu vendredi.

Les analystes s’interrogent aussi sur l’issue de la rencontre à Osaka entre les dirigeants américain et chinois lors du G20. Si aucune annonce de règlement du conflit commercial n’a été annoncé, l’absence d’une recrudescence des tensions a été bien vue.

Le boisseau de maïs pour septembre a terminé avec un recul de 5,1% vendredi à 4,2475 $US par rapport à 4,4750 $US dollar une semaine plus tôt. Le boisseau de soya pour novembre a perdu 0,5% pour clôturer à 9,2300 $US contre 9,2750 $US vendredi dernier. Le boisseau de blé pour septembre a terminé à 5,2725 $US contre 5,3075 $US pour une baisse hebdomadaire de 0,7 %.

Source: AFP

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires