Marché des grains: Les inventaires pèsent sur les cours

Les principales céréales ont réalisé des pertes et des gains minimes pour la semaine. Ce sont principalement les annonces concernant le niveau des stocks et les ventes qui ont influencé les cours. Il est déjà acquis en effet que les récoltes seront abondantes aux États-Unis et battront même des records pour le maïs et le soya. L’attention se fixe donc sur le niveau des réserves et la demande, autant intérieure qu’extérieure.

C’est le maïs qui a profité de nouvelles encourageante de ce côté. Le grain a affiché de très légers gains à la suite d’un niveau de réserve plus bas que celui prévu. Les éleveurs ont profité des faibles prix pour alimenter leurs animaux en maïs, ce qui a favorisé une demande plus forte que prévu. Le cheptel bovin a de plus remonté après avoir atteint des niveaux très faibles dans les dernières années. À cela s’est ajouté des exportations meilleures qu’attendues la semaine précédente, selon les chiffres du ministère américain de l’Agriculture (USDA), et d’une vente très importante en cours de semaine au Mexique.

À l’inverse, les réserves de blé se sont avérées être plus importantes que prévu par le gouvernement américain. Ce dernier avait misé sur une demande plus forte avec la baisse des prix et les stocks abondant, une prévision qui ne s’est pas réalisée. Les conditions de semis du blé d’hiver ont été favorables, autant sur le sol américain qu’en Europe, ce qui a pesé un peu plus sur le cours de la céréale. Le USDA a toutefois révélé que la dernière récolte aux États-Unis semblait moins abondante qu’estimé au préalable, ce qui a tempéré les pertes pour la semaine.

Les conditions de récolte favorables pour le soya ont par ailleurs mis sous pression le soya qui a légèrement décliné pour la semaine.

Le boisseau de maïs pour décembre, le contrat le plus échangé, a terminé en hausse de 0,1% à 3,3675 $US contre 3,3650 $US en fin de semaine précédente.

Le boisseau de blé pour décembre a terminé vendredi  à 4,0200 $US, contre 4,0475 $US auparavant pour une perte de 0,7%.

Le boisseau de soja pour novembre a clôturé à 9,5400 $US contre 9,5500 $US une semaine plus tôt, soit un recul de 0,1%.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires