Plein gaz sur le maïs aux États-Unis

Comme prévu, le maïs dominera parmi les grandes cultures semées en 2020 en sol américain. Mais à la grande surprise des marchés, il semblerait que les producteurs aient enjoigné le pas à l’unisson. Ce n’est pas en effet 94 millions d’acres qui seraient semés, mais 97 millions (96,990), selon les plus récentes prévisions du département américain de l’Agriculture (USDA). Il s’agit d’une hausse de 8% par rapport aux 89,7 millions semés en 2019.

L’Iowa mènerait en ce qui a trait aux superficies, suivi de l’Illionois, du Nebraska, du Minnesota et du Kansas. Sur les 48 États suivis par le USDA, 38 d’entre eux afficheraient une hausse des semis de maïs.

Les superficies de soya augmenteraient également de manière marquée. Le USDA table sur des ensemencements de 83,510 millions d’acres contre 76,1 millions l’an dernier, soit une hausse de 10%. Il s’agit d’un chiffre inférieur à la moyenne des prévisions des analystes à 84,87 millions d’acres. L’Illinois est en tête des États pour les superficies de soya. Vient ensuite l’Iowa, le Minnesota, le Dakota du Nord et le Missouri.

Contrairement aux attentes formulées dernièrement, le blé ne connaît pas de regain de popularité, malgré la hausse des prix sur les marchés. Les superficies de blé dans l’ensemble devraient tomber à un niveau historiquement bas à 44,655 millions d’acres, soit 1% de moins que les 45,158 semées en 2019.

En tout, les superficies totales semées en 2020 devraient totaliser 225,2 millions d’acres. Il s’agit d’une hausse de 14,2 millions d’acres par rapport à 2019, dont une majorité n’avaient pu être semés en raison des conditions météo.

Mar 31 USDA - Graph 2 - Corn, SB, & Wheat Acreage.png

Prévisions d’ensemencement aux États-Unis pour 2020. Source: Farms Futures

Le USDA en a aussi profité pour dévoiler l’état des stocks de céréales. Les réserves de maïs, de soya et de blé ont diminué légèrement depuis décembre. Le maïs se situe à 7,952 milliards de boisseaux, le soya à 2,253 milliards de boisseaux et le blé à 1,412 milliards de boisseaux. Des diminutions parmi les trois grandes céréales étaient attendues par le marché.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires