Formation à Internet

Une récente enquête réalisée par la revue L’actualité mentionne qu’au cours de la dernière année, « Internet a changé quelque chose dans la vie de 45 % des Québécoises et des Québécois ». Il n’est donc pas surprenant de constater qu’Internet transformera bientôt la manière de communiquer et de gérer l’information qui circule quotidiennement. Actuellement, les agricultrices utilisent encore trop peu ce moyen rapide et efficace pour s’informer, communiquer, ou encore, effectuer des transactions.

Le 13 février 2001, sous la présidence d’honneur du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, monsieur Rémy Trudel, se déroulait à la Fédération de l’U.P.A. de Saint-Hyacinthe le lancement d’un projet de formation et de sensibilisation dont le principa1 objectif est d’augmenter l’utilisation des technologies de l’information et des communications. Ce projet intitulé « Internet, un choix professionnel en agriculture » est destiné aux agricultrices de la Montérégie. Pour cette occasion, de nombreux représentants des divers milieux de l’agriculture étaient présents pour appuyer le démarrage de ce projet.

Depuis quelques mois, le Centre Option Avenir, le Syndicat des agricultrices de la région de Saint-Hyacinthe, le Syndicat des agricultrices de Val-Jean, la Fédération des agricultrices du Québec, le Centre Local d’Emploi Saint-Hyacinthe et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec ont uni leurs efforts, pour développer cette initiative s’adressant plus particulièrement à 800 agricultrices de la Montérégie oeuvrant dans les divers secteurs de la production. Ainsi, trente partenaires du milieu participeront à la réalisation de ce projet. Les agricultrices ainsi que les producteurs agricoles pourront alors bénéficier d’informations et de services conseils directement reliés à Internet.

Lors du lancement, la présidente du Syndicat des agricultrices de Saint-Hyacinthe, Madame Manon Côté, a invité les agricultrices de la région à bénéficier de ce service pour mieux découvrir ou améliorer l’utilisation d’Internet, du courrier électronique, et pour se familiariser aux applications pratiques liées au commerce électronique.

À noter que ces interventions gratuites sont réalisées par des formateurs qui connaissent à la fois les technologies et le milieu agricole. Les activités débuteront le 15 février pour se terminer au mois de mai 2001.

Pour bénéficier des services offerts, les agricultrices, producteurs et autres intervenants du milieu agricole n’auront qu’à communiquer avec Madame Chantal Barbeau du Centre Option Avenir, situé au Cégep de Saint-Hyacinthe, au (450) 773-6800, poste 128.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Fédération de l’UPA de Saint-Hyacinthe

http://www.st-hyacinthe.upa.qc.ca/




Commentaires