Inauguration de la Chaire en analyse de la politique agricole et de la mise en marché collective

Québec (Québec), 25 septembre 2003 – C’est devant de nombreux représentants des milieux agricole, agroalimentaire et universitaire que se déroulait l’inauguration officielle de la Chaire en analyse de la politique agricole et de la mise en marché collective. Initiative de l’Union des producteurs agricoles (UPA) et de ses fédérations spécialisées, encollaboration avec l’Université Laval, cette nouvelle entité vise à consoliderla masse critique d’expertise en politique et économie agricoles afin derépondre aux défis grandissants d’une économie mondialisée.

Selon M. Laurent Pellerin, président de l’UPA, « les nouvelles règles dujeu dictées par la mondialisation du commerce nous amènent à être extrêmementvigilants dans la défense de notre modèle d’agriculture québécois. Devant lespressions soutenues exercées par les grandes puissances économiques,l’établissement au Québec d’un solide pôle d’analyse et de formation enmatière de politique agricole et mise en marché collective arrive à pointnommé. »

La contribution de la nouvelle Chaire d’enseignement s’inscrira surplusieurs plans. D’abord, elle assurera la formation de diplômés deuxième etde troisième cycles universitaires, qui sont actuellement en nombreinsuffisant au Québec. Cette action aura certainement un impact positif surl’ensemble des étudiants en agroéconomie de l’Université Laval, alors qu’ilspourront se familiariser avec les avantages et les enjeux de la mise en marchécollective.

Pour l’Université Laval, ce partenariat avec l’UPA et ses affiliésspécialisés permettra aux membres de la communauté universitaire de mener uneréflexion de nature à déboucher sur une contribution originale pour larésolution des problématiques auxquelles fait face l’agroalimentairequébécois. « Les activités de formation et de réflexion qui y seront menées, asouligné M. Michel Pigeon, recteur de l’Université, seront source derayonnement non seulement pour la recherche menée à l’Université, mais surtoutpour le savoir-faire québécois en matière d’organisation de la mise en marchédes produits agricoles ».

La Chaire de l’Université Laval aura d’ailleurs le mandat de faireprogresser la mise en marché collective, fer de lance des agriculteursquébécois, qui leur permet d’établir eux-mêmes les conditions de production etde mise en marché d’un produit donné et d’en assumer la gestion ainsi que lefinancement.

« Près de 40 ans nous ont permis de développer et de raffiner un modèlequi s’avère encore aujourd’hui le meilleur outil pour défendre les intérêtsdes agriculteurs, de dire M. Pellerin. Mais la mise en marché collective neprofite pas qu’aux seuls producteurs. Les consommateurs y trouvent égalementleur compte puisqu’ils ont accès en tout temps à des produits de qualité àprix raisonnable et les transformateurs, quant à eux, jouissent d’une grandestabilité dans leurs approvisionnements. »

Finalement, la nouvelle Chaire contribuera à établir des ponts avecd’autres pôles d’excellence dans le monde, préoccupés eux aussi par l’étude desystèmes consacrés à une meilleure répartition de la richesse. Ainsi, elles’emploiera à favoriser le réseautage de spécialistes d’ici et de l’étrangeren partageant l’information et en animant la réflexion entre les organismes,les groupes de recherche, les chaires universitaires de même que lesprofessionnels intéressés aux politiques agricoles et à la mise en marchécollective.

Notons que la nouvelle Chaire, qui bénéficie d’un investissement de1,5 million de dollars de l’UPA et de ses fédérations spécialisées sur unepériode de huit ans, est rattachée au Groupe de recherche en économie etpolitique agricoles (GREPA) de la Faculté des sciences de l’agriculture et del’alimentation de l’Université Laval. L’UPA et le GREPA collaborent de longuedate dans des projets touchant ces domaines d’expertise.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval
http://www.fsaa.ulaval.ca

Groupe de recherche en économie et politique agricoles (GREPA)
http://www.fsaa.ulaval.ca/grepa.html

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Université Laval
http://www.ulaval.ca/


Commentaires