Programme de R&D en agroenvironnement

Lac-Beauport (Québec), 22 mars 2002 – L’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement inc. (IRDA) est fier de dévoiler son Programme en partenariat d’investissement pour la recherche et le développement en agroenvironnement (PPIRDA). « Ce programme répond aux besoins exprimés par le milieu agricole, a déclaré M. Gilles Desaulniers, directeur général de l’IRDA. La complexité de la question agroenvironnementale au Québec et partout dans le monde demande une coalition entre les spécialistes de domaines variés afin que les projets menés puissent profiter aux producteurs agricoles et à l’ensemble de la population. »

C’est à la suite de l’élaboration du plan stratégique de l’entreprise à l’automne 2000 que la direction de l’IRDA a décidé de créer le PPIRDA. La troisième orientation du Plan stratégique 2001-2004 fait état de l’importance d’identifier et de mettre en place des stratégies et des outils facilitant le développement et la consolidation de partenariats. Cette initiative s’est concrétisée par l’élaboration du PPIRDA dont les objectifs sont :

  • d’inciter les entreprises du secteur privé à investir dans la recherche et le développement en agroenvironnement;

  • de privilégier le développement d’une synergie entre les intervenants du milieu et l’Institut;

  • de mettre l’expertise de l’IRDA à la disposition de ses membres;

  • de favoriser le transfert technologique;

  • d’accroître l’expertise et les ressources pour la recherche et le développement en agroenvironnement.
  • Le PPIRDA met à la disposition des requérants certaines ressources financières pour la réalisation de projets de recherche et de développement en partenariat. Pour l’année 2002, les fonds réservés au PPIRDA s’élèvent à 150 000 $. La contribution de l’IRDA par projet admissible ne peut dépasser la somme de 50 000 $ ou 50 % du coût total estimé.

    Les organismes intéressés à déposer leurs projets dans le cadre du PPIRDA devront au préalable devenir membre de l’Institut (frais d’adhésion, incluant la cotisation annuelle ; 300 $). Le premier appel d’offres sera lancé à l’automne 2002.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA)

    http://www.irda.qc.ca/




    Commentaires