Ligne de temps

Un record de température pour la planète

Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM) de l’ONU, 2014 aura vu une température moyenne jamais enregistrée sur la planète. Entre janvier et octobre, la température a atteint 0,09°C de plus que la moyenne de 14°C. Ces chiffres sont du jamais vu depuis que ces données sont compilées, soit 1880.

«L’année 2014 pourrait être l’une des plus chaudes, potentiellement la plus chaude, jamais enregistrée, avec une chaleur exceptionnelle et des précipitations dans de nombreuses parties du monde», souligne l’Organisation. L’augmentation des températures à la surface de l’eau a contribué à des chutes d’eau torrentielles dans certains pays et à des sécheresses dans d’autres, en Amérique du Sud par exemple. De la même façon, l’Arctique a vu sa glace diminuer à un niveau presque record alors que celle de l’Antarctique a augmenté pour la troisième année consécutive.

L’OMM relève que la tendance à la hausse est présente depuis 1960 mais ajoute du même souffle que le réchauffement ne fait plus de pause puisque «Quatorze des quinze années les plus chaudes jamais enregistrées sont arrivées au XXIème siècle ».

Les augmentations de température de ces trente dernières années suivent la même trajectoire et la tendance s’est uniformisée. La moyenne annuelle augmente toujours, mais avec plus de régularité qu’avant les années 1980. Cette tendance signifie de nouveaux records de température.

L’OMM a réévalué à la hausse le coût de cette hausse de température pour les pays les plus pauvres: ce n’est plus 100 mais bien 500 milliards qu’il faudra trouver pour leur permettre de s’adapter au changement climatique.

Source: OMM

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires