52 500 $ pour soutenir la réalisation de stages en entreprise dans le secteur des pêches

Grande-Rivière (Québec), 4 octobre 2007 – La vice-première ministre, ministre des Affaires municipales et des Régions et ministre responsable de larégion de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, madame Nathalie Normandeau, aannoncé au nom de ses collègues, le ministre de l’Agriculture, des Pêcherieset de l’Alimentation, monsieur Laurent Lessard, et le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, monsieur Sam Hamad, l’octroi d’une aide financière de 52 500 $ pour soutenir la réalisation de stages en entreprise dans lesecteur des pêches et de la transformation des produits marins pour lesrégions du Québec maritime.

Parrainés par l’Ecole des pêches et de l’aquaculture du Cégep de la Gaspésie et des Iles, les stages rémunérés en entreprise auront pour effet d’attirer une nouvelle clientèle étudiante susceptible de constituer une relève dans le secteur des pêches et de l’outiller pour faire face aux enjeux du marché et à ses réglementations, notamment en matière d’exportation. Lesétudiants auront aussi une occasion d’obtenir un emploi dans l’entreprise oùils auront oeuvré durant leur stage.

«Au terme d’une formation en entreprise adaptée aux besoins du marché,les étudiants posséderont les compétences requises pour répondre adéquatementaux exigences de ce domaine d’activité. Ainsi, les stagiaires auront acquisdes connaissances à la fine pointe des nouvelles technologies et des nouveauxprocédés existants, ce qui leur permettra de contribuer à l’atteinte d’unequalité optimale des produits», a indiqué la ministre Nathalie Normandeau.

«La mise en place de stages en entreprise est une très bonne nouvelletant pour l’industrie des pêches que pour les étudiants. En plus de parfaireleur formation par des expériences pratiques, ceux-ci vont constater quel’industrie bioalimentaire a beaucoup à offrir. Le potentiel et les défis queprésentent les emplois et carrières y sont grands. Je compte sur ces jeunespour en encourager d’autres à suivre leur trace», a ajouté le ministre LaurentLessard.

«Je suis fier d’être associé à ce projet qui vise l’intégration au marchédu travail de jeunes grâce à des stages en entreprise. Le secteur des pêchesfait face, comme plusieurs autres secteurs, aux problèmes liés auvieillissement de la main-d’oeuvre. Ce secteur a besoin d’une relève et lesstages en entreprise aideront à l’assurer», a précisé le ministre Sam Hamad.

Cette aide gouvernementale se répartit en trois tranches égales de17 500 $ du ministère des Affaires municipales et des Régions, du ministère del’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation ainsi que du ministère del’Emploi et de la Solidarité sociale qui octroie une participation financièrepar l’intermédiaire d’Emploi-Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires