AAC s’associe à Québec en fleurs 2002

Québec (Québec), 22 novembre 2001 – Le gouvernement du Canada a accordé un appui financier de 115 000 dollars aux organisateurs de « Québec en fleurs 2002 », un salon horticole d’envergure qui se déroulera au Centre des congrès de Québec du 5 au 14 avril 2002.

La députée de Louis-Hébert, Mme Hélène Scherrer, a annoncé ces fonds au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, lors du lancement de la programmation à Québec. Les fonds ont été versés à la Société des Floralies internationales de Québec, l’organisation en charge de l’événement.

« Le salon Québec en fleurs 2002 constitue une vitrine de choix pour faire la promotion du savoir-faire canadien, assurer la prospérité du secteur ainsi que le maintien de notre image de marque sur les marchés internationaux », a déclaré Mme Scherrer.

Selon Statistique Canada, l’industrie horticole compte aujourd’hui près de 5000 établissements de floriculture au pays, près de 4500 pépinières et plus de 4000 exploitations d’arbres de Noël. L’an dernier, ces trois secteurs ont généré des recettes de 1,4 milliard de dollars, ce qui leur confère le troisième rang après le blé et le canola. Au seul chapitre de la floriculture et des pépinières, le chiffre d’affaires a augmenté l’an dernier de 20 pour cent et de 23 pour cent respectivement.

Rappelons que la première édition de Québec en fleurs avait attiré plus de 150 000 visiteurs l’an dernier. Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) compte tirer parti du succès de l’événement avec la participation de son Centre de recherche et de développement en horticulture (CRDH), situé à Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Le CRDH participe de façon importante au développement de l’industrie horticole canadienne grâce au Programme de partage des frais pour l’investissement en recherche et développement d’AAC, a poursuivi Mme Scherrer. Cette année, 21 nouveaux projets de recherche ont été signés avec une cinquantaine de collaborateurs du secteur privé pour une valeur totale de 1,4 million de dollars. »

Mme Scherrer a profité de l’occasion pour féliciter la Société des Floralies internationales de Québec et ses partenaires, la Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale, qui fêtera ses 25 ans d’existence l’an prochain, le Centre de recherche en horticulture de l’Université Laval et la ville de Québec pour leur dynamisme dans l’organisation de cet événement.

Les fonds ont été versés par l’entremise du programme Commerce agroalimentaire (PCA). Cette initiative de contributions à frais partagés a pour objectif d’aider les intervenants de l’industrie agroalimentaire canadienne dans leurs activités liées à l’accès aux marchés, au développement des marchés d’exportation et à l’investissement.

En juin dernier, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture en sont arrivés à un accord de principe sur un plan d’action national visant à faire du Canada le chef de file mondial en matière de salubrité des aliments, d’innovation et de protection de l’environnement. L’un des éléments de ce plan d’action prévoit l’utilisation de la science pour aider le secteur à créer des débouchés pour des produits novateurs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Centre de recherche en horticulture de l’Université Laval

http://www.crh.ulaval.ca/

Centre de Recherche et de Développement en Horticulture de Saint-Jean-sur-Richelieu

http://res2.agr.ca/stjean/crdh.htm

Fédération Interdisciplinaire de l’Horticulture Ornementale du Québec

http://www.fihoq.qc.ca/

Floralies internationales de Québec

http://www.floralies.org/

Statistiques Canada

http://www.statcan.ca/

Commentaires