Aide au Centre de commercialisation agrotechnologique de Guelph

Guelph (Ontario), 4 décembre 2009 – Les gouvernements de l’Ontario et du Canada aident à rendre le secteur agricole de l’Ontario plus novateur, plus concurrentiel et plus rentable, en injectant des fonds dans la commercialisation de nouveaux produits agricoles. Le Centre de commercialisation agrotechnologique de Guelph va recevoir une subvention fédérale-provinciale de plus de 11 millions de dollars, dans le cadre de l’initiative Cultivons l’avenir.

Le Centre regroupe plusieurs organismes qui aident les producteurs, les chercheurs et les entrepreneurs dans le domaine de l’agriculture à trouver des capitaux et à commercialiser leurs produits.

« Le secteur agricole de l’Ontario offre un grand nombre de marchés potentiels et de nouveaux marchés à nos agriculteurs. Les agriculteurs, les collectivités et les entreprises profiteront de cet investissement qui favorisera l’innovation, attirera des investissements commerciaux et permettra de mettre en marché un plus grand nombre de produits nouveaux. »- Député fédéral Joe Preston, au nom du ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Gerry Ritz

« L’innovation reste un facteur déterminant pour multiplier les emplois, rehausser la compétitivité du secteur agricole et renforcer l’économie provinciale. » – Députée provinciale Liz Sandals, au nom de la ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, Leona Dombrowsky

Faits en bref

  • Dans le cadre de l’initiative Cultivons l’avenir, le Centre de commercialisation agrotechnologique va recevoir 11,27 millions de dollars, étalés sur cinq ans, pour accélérer la mise en marché de nouveaux produits et attirer des investissements.
  • Le Centre abrite la BioEnterprise Corporation, Soy 20/20, Ontario Agri-Food Technologies, du personnel du Centre de technologie alimentaire de Guelph et le cabinet d’avocats Miller Thomson LLP.
  • Cultivons l’avenir est une initiative fédérale-provinciale-territoriale dont le but est de soutenir la création d’un secteur agroalimentaire innovateur et lucratif, qui sait gérer les risques et réagir aux demandes du marché.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)
http://www.agr.gc.ca

Commentaires