Aide financière au bénéfice de la flotte de pêche commerciale du Québec

Québec (Québec), 16 juin 2009 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, et les députés de Gaspé, M. Georges Mamelonet, et des Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie, annoncent la mise sur pied de deux programmes d’aide financière destinés aux pêcheurs commerciaux des régions maritimes. Estimée à un million de dollars, cette intervention vise à soutenir l’industrie de la capture qui est durement touchée par la crise économique.

« La crise économique qui sévit actuellement exige des mesures spéciales. Le gouvernement répond de manière exceptionnelle en proposant des outils financiers adaptés à la situation de l’industrie. J’invite donc tous les Québécois à privilégier les produits de la mer provenant de chez nous. Non seulement demandez-les, mais exigez-les! La situation économique actuelle milite en faveur de gestes concrets pour assurer la pérennité de notre industrie et ainsi préserver nos emplois » a précisé le ministre Lessard.

À la suite des investissements de 1,5 million de dollars pour l’industrie du homard annoncés plus tôt cette semaine, le gouvernement du Québec ajoute 1 million de dollars supplémentaires pour venir en aide aux autres flottilles en difficulté. Celles-ci pourront ainsi bénéficier des programmes transitoires qui seront en vigueur jusqu’au 31 mars 2010. Au total, le gouvernement du Québec aura donc investi plus de 2,5 millions de dollars pour aider le secteur de la capture.

Programme transitoire d’appui financier aux intérêts sur les prêts des entreprises de pêche
La première mesure transitoire consiste en une prise en charge de la totalité ou d’une partie des intérêts que doivent payer les entreprises qui ont contracté des prêts pour la pêche commerciale, qu’il s’agisse d’un financement provenant du Ministère ou d’un financement privé non garanti. Elle permettra aux pêcheurs aux prises avec des difficultés financières de poursuivre l’exploitation de leur entreprise.

Programme transitoire d’allégement du remboursement des prêts des entreprises de pêche
La seconde mesure transitoire comprend un allégement du remboursement des prêts pour toutes les entreprises de pêche qui profitent d’un financement gouvernemental sous la forme d’un prêt ou d’une garantie de prêt. Cette mesure donne la possibilité de différer le paiement des sommes dues en capital.

La pêche commerciale contribue de façon importante à l’économie des régions maritimes du Québec. Un peu plus de 2 800 pêcheurs et aides-pêcheurs assurent les activités de capture au Québec avec plus de 1 000 bateaux. Au cours des cinq dernières années, ces activités ont engendré des débarquements annuels moyens de 60 000 tonnes de produits marins, pour une valeur estimée à 150 millions de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires