Aliments ASTA investira pour moderniser son usine de transformation du porc

Rivière-du-loup (Québec), 7 octobre 2003 – Aliments ASTA inc. de Saint-Alexandre investira plus de 6 M $ pour moderniser son usine de transformation de porc au cours de la prochaine année. Les travaux ont déjà commencé etprendront fin à l’automne 2004. L’entreprise augmentera ainsi sa capacité deproduction de 15 000 porcs par semaine à 20 000 porcs hebdomadairement d’ici àdeux ans. Les investissements annoncés auront un impact majeur en créationd’emplois pour la même période, puisque Aliments ASTA embauchera au moins100 travailleurs supplémentaires, ce qui portera le nombre d’employés à plusde 350.

L’objectif de ce chantier est de hausser la capacité de refroidissement,une étape essentielle dans le processus de transformation. L’entrepriserénovera donc les trois salles de refroidissement actuelles et en aménageratrois supplémentaires, construira une nouvelle salle mécanique et amélioreral’installation électrique pour mieux répondre aux impératifs de sondéveloppement. Sur un horizon de cinq ans, Aliments ASTA prévoit aussiconstruire une nouvelle salle de coupe.

Pour le président d’Aliments ASTA, Jacques Poitras, ces travaux fontpartie d’un plan de développement et d’amélioration continue de l’usine,entrepris en 1991. La réalisation de ce plan a exigé près de 20 M $ au coursdes huit dernières années. Le président rappelle notamment que son entreprisea construit une usine de traitement de ses eaux usées de 1,5 M $ en 2000. Deplus, afin d’assumer pleinement son rôle de citoyen corporatif responsable etsoucieux de la qualité de l’environnement, Aliments ASTA participe à laconstruction d’une usine de traitement final des eaux usées de 4 M $, deconcert avec le ministère de l’Environnement du Québec, l’usine laitière deSaint-Alexandre propriété d’AGROPUR et la Municipalité de Saint-Alexandre.Cette usine entrera en opération dans quelques mois.

Sur un autre plan, Aliments ASTA investira prochainement 300 000 $ pouracquérir des équipements et systèmes informatiques qui lui permettrontd’appliquer de nouveaux procédés de traçabilité. L’entreprise sera ainsi enmesure de suivre le cheminement de ses produits, de l’arrivée des porcs àl’usine jusqu’à la livraison chez les clients.

Fondée en 1982 sous le vocable Abattoir Saint-Alexandre (1982) inc.,l’entreprise appartenant à Jacques Poitras est devenue Aliments ASTA enfévrier 2003. Plus qu’un simple changement de dénomination, cette modificationreflète davantage l’ensemble des activités de transformation de l’entreprise.Avec une masse salariale s’élevant annuellement à plus de 6 M $, Aliments ASTAest un acteur important de la vie socio-économique et communautaire de larégion. Répondant aux normes de la certification H.A.C.C.P. en matièred’exportation, Aliments ASTA rayonne au-delà des frontières canadiennespuisque 40 % de sa production est expédiée dans 30 pays.

Commentaires