La COVID-19 affecte le prix des animaux et des découpes. Le prix du bacon, surtout mangé en restaurant, a chuté.

L’incertitude plombe le prix du porc

Une possible baisse importante de la capacité d’abattage inquiète les marchés

Les marchés boursiers n’aiment pas l’incertitude et c’est ce que l’on vit dans cette crise causée par la COVID-19. En entrevue, le stratège de marché Gabriel Joubert-Séguin, de RJO’Brien nous explique la réaction des marchés pour le porc et le boeuf.



L’édition de mars du Bulletin est prête!

L’agriculture 5.0, stress thermique chez la vache laitière, registre sur tablette électronique sont quelques sujets traités dans ce numéro

Chez Patates Dolbec, on déploie beaucoup d’efforts pour verdir les opérations de l’entreprise. Voici comment. En couverture du Bulletin. Le producteur agricole et homme d’affaires Robert Saik fraye avec les Bill Gates de ce monde, voyez comment il voit l’agriculture du futur. Chez Isoporc, fini les registres en papier. Récit d’un virage technologique.

PHOTO: MARIE-JOSÉE PARENT

Des exportations de porcs vues en hausse

Les perspectives sont bonnes pour le Canada mais les éléments d'incertitudes sont grands en 2020

Les conséquences de la peste porcine africaine en Chine marqueront le marché international de la viande de porc en 2020, indique les analystes du MAPAQ. La propagation de cette maladie dans d’autres importants pays producteurs et consommateurs de l’Asie aura aussi des répercussions sur le commerce, mais moins importante. À moins d’imprévu, la croissance de […] Lire la suite


En route pour plus de soya en 2020 aux États-Unis

La production de viande cette année atteindrait des sommets

Le département américain de l’Agriculture (USDA) a livré ses projections pour 2020 lors de son assemblée annuelle, à la fois pour le secteur des grandes cultures que de la production animale. Du côté des céréales, le gouvernement américain voit une remontée dans les superficies de soya qui devraient augmenter en 2020 de 12%. Elles passeraient […] Lire la suite

Un des deux écrans était traduit en espagnol et le vétérinaire Alfredo Ordonez Hurriaga faisait une courte présentation de chacune des conférences.

Franc succès pour l’adaptation hispanophone des Soirées Techni Porc

Il est possible que l'expérience se répète

Les Soirées Techni Porc tenues à Saint-Hyacinthe et à Sainte-Marie les 11 et 12 février 2020 ont innové en permettant aux travailleurs hispanophones de pouvoir y participer. Les principaux intéressés ont beaucoup aimé. Pour l’occasion, l’animateur de la soirée, le vétérinaire Camille Moore, était secondé par le vétérinaire hispanophone Alfredo Ordonez Hurriaga qui présentait le […] Lire la suite



L'offre de viande de porc est élevée.

2020 sera une bonne année pour le marché du porc

Les producteurs québécois bénéficieront de l’entente entre le Chine et les États-Unis, et de la nouvelle convention de mise en marché

L’année porcine 2019 a été marquée par la peste porcine africaine en Chine et par la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis. L’année 2020 sera quant à elle influencée par la pénurie de porc en Chine et par l’entente entre la Chine et les États-Unis. Le dollar canadien et la nouvelle convention de […] Lire la suite


La filière porcine se prépare à affronter la peste porcine africaine

Un plan d’action est en cours d’élaboration

L’assemblée générale de l’Équipe québécoise de santé porcine (EQSP) qui avait lieu du jeudi 10 octobre 2019 à Drummondville a accordé une large place à la peste porcine africaine (PPA). La maladie n’a pas atteint le Canada et l’industrie porcine ne le souhaite pas. Les risques sont cependant réels. La rencontre a fait une large […] Lire la suite

PHOTO: MARIE-JOSÉE PARENT

Un pas dans le règlement du conflit sino-américain

La Chine annonce des exemptions dans sa ronde de tarifs, dont le porc et le soya américain

Après plus d’un an d’escalade des tensions entre la Chine et les États-Unis, une nouvelle encourageante semble annoncer un un retour de la discussion entre les deux géants économique. La Chine a fait savoir vendredi qu’elle excluait de sa dernière hausse de tarifs deux denrées agricoles importantes, soient le soya et la viande de porc. […] Lire la suite