Le clan Alix de Saint-Jean-sur-Richelieu. Photo : Nicolas Mesly

L’édition d’octobre du Bulletin est prête!

Cultures de couverture, stalles avec litière profonde, semences de maïs pour la prochaine saison et encore plus dans cette édition

Le clan Alix de Saint-Jean-sur-Richelieu tire profit des terres argileuses pour sa culture de maïs. En couverture du Bulletin. Quel modèle de stalles avec litière profonde est préférable pour les vaches ? À lire dans nos pages. Découvrez les nouveautés des semenciers pour la prochaine saison de maïs dans notre Guide semences maïs 2020.



Celui qui est considéré comme le champion du semis direct, Jocelyn Michon, était à la commission sur les pesticides cette semaine. Il est accompagné sur la photo de son fils Jean-Nicolas. Photo : Nicolas Mesly

Jocelyn Michon défend le glyphosate

Le glyphosate est le seul outil présentement disponible pour lutter contre les mauvaises herbes en semis direct permanent

La commission sur les pesticides bat son plein cette semaine à Québec. Le seul producteur invité à titre personnel à présenter un mémoire, Jocelyn Michon, a défendu l’utilisation du glyphosate dans un système de semis direct avec cultures de couverture. Un système qui favorise un sol vivant et performant.


Équiterre demande de bannir le glyphosate

Équiterre a demandé de bannir le glyphosate. Tandis que la Fondation David Suzuki a proposé d’interdire l’atrazine, le chlorpyrifos et les néonicotinoïdes.

Bannir les pesticides les plus à risque, investir massivement dans une recherche indépendante, introduire le principe de précaution dans le processus d’homologation des pesticides, voici les principales recommandations formulées par Équiterre et la Fondation David Suzuki lors des audiences de la commission parlementaire sur les pesticides qui a lieu ces jours-ci à Québec.