BASF ouvre un laboratoire de recherche sur le génome végétal

BASF, le premier chimiste européen, investira 70 millions d’euros (environ 91 millions de dollars) en dix ans dans un laboratoire de recherche sur le génome des plantes, a indiqué Stefan Marcinowski, le directeur de recherche de BASF. Le groupe allemand poursuit deux objectifs. Il veut à la fois accroître la résistance des plantes aux aléas climatiques et mettre au point de nouveaux médicaments. Les premiers travaux s’intéresseront à l’Arabidopsis Thaliana, une plante dont le potentiel génomique est extrêmement riche. Le nouveau laboratoire sera exploité par Metanomics, filiale de BASF créée en 1998, qui figure aujourd’hui parmi les leaders mondiaux de la recherche sur le génome des plantes. Les travaux initiaux de recherche de Metanomics ont été financés à hauteur de 25,5 millions d’euros par BASF et 4,6 millions par le ministère allemand de la Recherche.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

BASF

http://www.basf.com/

Commentaires