Confirmation de la détention de l’ancien patron de Parmalat Venezuela

Parme (Italie), 10 janvier 2004 – Un juge de Parme a confirmé la mise en détention de l’ancien patron de Parmalat Venezuela, Giovanni Bonici, à l’issue d’un premier interrogatoire, selon une source judiciaire.

M. Bonici, qui était sous le coup d’un mandat d’arrêt depuis le 31 décembre, était rentré en Italie vendredi de Caracas et s’était aussitôt présenté au parquet de Parme. Il avait ensuite été mis en détention provisoire.

Son retour a porté à neuf le nombre des personnes mises en détention pour leur rôle dans le scandale financier du numéro un de l’agroalimentaire italien Parmalat (Milan: PRFI.MI – actualité) , dont l’ancien patron et fondateur du groupe, Calisto Tanzi.

M. Bonici, accompagné de son avocat, Antonino Tuccari, a été interrogé par le juge Pietro Rogato au parquet de Parme, et non en prison.

Le juge a confirmé la mise en détention provisoire de M. Bonici et s’est donné jusqu’à mercredi pour décider si M. Bonici peut sortir de prison et être mis en résidence surveillée comme l’a demandé son avocat.

La nature des liens de Parmalat et ses activités avec l’Amérique latine intéressent particulièrement les enquêteurs, en raison des ramifications de l’architecture financière du groupe.

Une première vague de commissions rogatoires internationales est partie vendredi, visant des banques du Venezuela et du Brésil, ainsi que des établissements basés au Luxembourg et aux Etats-Unis.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Parmalat Canada
http://www.parmalat-ca.com/

Commentaires