Coups d’eau annoncés

À cause du réchauffement climatique, la pluie tombera plus souvent sous forme de gros coups d’eau… avec une panoplie d’impacts sur l’agriculture.

Les spécialistes le répètent : le réchauffement accéléré de la planète provoquera davantage de phénomènes météo extrêmes. Les inondations, tempêtes, sécheresses se répéteront à leur fréquence augmentera.

Les grandes pluies concentrées sur plusieurs jours pourraient devenir la norme, tout simplement parce que les atmosphères plus chaudes contiennent plus d’humidité. Résultat : des champs qui atteindront en quelques heures leur capacité maximale d’absorption (selon les types de sols) provoquant des accumulations. Des coups d’eau, ça veut aussi dire le lessivage des sédiments et des nutriments dans les rivières. Une mauvaise nouvelle pour les agriculteurs. Rappelez-vous 2006, de grands coups d’eau avaient succédé aux applications d’intrants… deux fois plutôt qu’une, les nutriments se sont retrouvés dans les cours d’eau.

De larges bandes riveraines pas trop inclinées et beaucoup d’arbustes favorisent la retenue des sédiments.

Dans son aperçu de l’été 2013, Météomédia prévoit que les températures autour du fleuve seront les plus chaudes, mais rien à voir aves canicules de l’été dernier.

à propos de l'auteur

Articles récents de Isabelle Bérubé

Commentaires