Gilles Duceppe tente de leurrer les Québécois, selon le Parti Libéral

Montréal (Québec), 16 janvier 2006 – Gilles Duceppe essaie clairement de faire oublier aux Québécois que le Bloc est impuissant lorsqu’il vient le temps de prendre les vraies décisions. Il essaie de donner à son parti le crédit pour des décisions prises par le gouvernement libéral.

En entrevue avec Paul Arcand, le chef bloquiste a dit : « C’estnous qui avons mené le combat sur la gestion de l’offre. » Pour illustrer sonpropos, il cite en exemple la présence de Pierre Paquette aux négociations del’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Hong Kong.

En rencontre à l’Union des producteurs agricoles, il a même dit : « LeBloc Québécois a obligé le gouvernement fédéral à ne pas céder et à ne riensigner à l’OMC qui viendrait affaiblir la gestion de l’offre. »

C’est faux. Il est malhonnête pour Gilles Duceppe de s’accorder le méritepour les décisions prises par le gouvernement. A Hong Kong, le système de lagestion de l’offre a été sauvegardé grâce aux efforts du Ministre du commerceinternational, Jim Peterson, et du Ministre de l’agriculture, Andy Mitchell,qui ont délaissé leurs campagnes électorales respectives afin de défendre lesintérêts du pays.

De la bouche même de Pierre Paquette : « C’est sûr que les ministres sontassis à la table de négociations, ce n’est pas moi qui est assis à la table denégociations » (Maisonneuve en direct, 19 décembre 2005).

Lorsque les vraies décisions se prennent, le Bloc Québécois se contentede regarder le train passer. Dans ce dossier comme dans d’autres, le pouvoird’agir appartient au gouvernement.

Le Parti libéral est le seul parti qui défend réellement les intérêts desQuébécois. Rappelons que le gouvernement de Paul Martin a signé plus de centententes avec le gouvernement du Québec, dont l’entente asymétrique sur lasanté, l’entente pour le transfert de fonds pour les garderies et l’ententepermettant de créer son propre programme de congés parentaux.

La gestion de l’offre est un autre exemple qui démontre qu’il estessentiel pour les Québécois d’appuyer le Parti libéral afin de s’offrir uneforte représentation là où les décisions se prennent vraiment.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Bloc québécois
http://www.blocquebecois.org/

Parti libéral du Canada
http://www.liberal.ca/

Commentaires