Investissement dans de nouveaux débouchés pour les industries des biocarburants et de l’élevage du bétail

Saskatoon (Saskatchewan), 23 janvier 2009 – Le gouvernement du Canada crée de nouveaux débouchés économiques dans les régions rurales du Canada grâce à un investissement de 6 millions de dollars dans le réseau de recherche Feed Opportunities from the BioFuels Industries (FOBI). Ce réseau s’efforcera de développer et d’exploiter de nouveaux débouchés pour les industries de l’éthanol et de l’élevage du bétail.

« Le gouvernement actuel veut aider les agriculteurs à réussir. Pour ce faire, les agriculteurs canadiens doivent absolument pouvoir accéder à de nouveaux marchés à valeur ajoutée, a déclaré M. Brad Trost, député de Saskatoon-Humboldt, qui a annoncé l’investissement au nom de M. Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture. Cette initiative permettra de créer de nouveaux marchés, ce qui relancera notre économie et aidera les éleveurs de bétail à accroître leur revenu de base. »

Dirigé par l’Université de la Saskatchewan, le réseau FOBI est une initiative multidisciplinaire à laquelle participe des représentants des secteurs public et privé, ainsi que du milieu universitaire, dont l’Université de l’Alberta, l’Université de Calgary, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural de l’Alberta, Feedlot Health Management Services Ltd., Prairie Swine Centre Inc. et le Conseil de recherche de la Saskatchewan. Le réseau FOBI mettra l’accent sur la création d’aliments du bétail de meilleure qualité à partir des résidus de la production d’éthanol, aussi appelés coproduits ou drêches de distillerie. La recherche portera sur l’intégration de l’élevage du bétail et de la production d’éthanol à base de blé et mettra l’accent sur la création de nouveaux coproduits et de nouveaux marchés pour les coproduits existants, et les agriculteurs canadiens.

« Ce réseau de recherche concertée, dirigé par le Feeds Innovation Institute de l’Université de la Saskatchewan, permettra de faire de l’Ouest canadien un chef de file mondial dans la recherche sur les aliments du bétail et leur commercialisation, d’améliorer l’élevage du bétail et la production de biocarburants et d’offrir de formidables possibilités de formation à plus de 30 étudiants et autres membres du personnel de recherche », a affirmé Mme Karen Chad, la vice-présidente à la recherche, par intérim, à l’Université de la Saskatchewan.

Les fonds octroyés à ce projet proviennent du Programme d’innovation pour les bioproduits agricoles (PIBA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, un programme de financement fédéral qui vise à intégrer les talents canadiens des universités, de l’industrie et du gouvernement afin de stimuler la créativité, miser sur les ressources, réduire les coûts et accélérer la commercialisation des bioproduits et des bioprocédés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Saskatchewan University
http://www.ag.usask.ca/

Commentaires