Investissement dans de nouvelles technologies céréalières et des technologies plus efficaces

London (Ontario), 19 mars 2009 – Le gouvernement du Canada crée de nouvelles percées économiques pour les agriculteurs en investissant dans des recherches qui permettront d’élargir leurs perspectives commerciales. Le député d’Elgin-Middlesex-London, M. Joe Preston, a annoncé l’attribution de 8,7 millions de dollars pour financer la conception de technologies plus efficaces, qui accroîtront la valeur industrielle de la paille de céréales excédentaire qu’on laisse présentement dans les champs.

« Notre gouvernement procède à des investissements judicieux dans le but d’aider le Canada à traverser les perturbations économiques actuelles et à en sortir plus fort que jamais, a déclaré M. Preston, au nom du ministre fédéral de l’Agriculture, M. Gerry Ritz. L’investissement annoncé aujourd’hui contribuera à la prospérité des agriculteurs et des collectivités rurales en favorisant la mise au point de variétés céréalières à valeur accrue et de technologies plus efficaces. »

Le Réseau d’innovation en bioraffinage des produits agricoles, dirigé par l’Université de Western Ontario, réunira des chercheurs de pointe canadiens et des experts du gouvernement et du secteur privé. Son mandat est de produire des variétés céréalières génétiquement améliorées qui seront recherchées non seulement en raison de la valeur du grain mais aussi de celle de la paille. Il trouvera des façons plus efficaces de recueillir la paille et mettra au point de nouvelles technologies en vue d’exploiter une gamme de substances de valeur.

« Ce généreux financement servira à créer des pistes viables, de la création des ressources en biomasse à leur conversion efficace en bioproduits, passant par leur commercialisation », a déclaré le responsable du réseau, Franco Berruti, professeur et directeur du nouvel Institute for Chemicals and Fuels from Alternate Resources de la faculté de génie de l’Université de Western Ontario.

Le vice-président (recherche et relations internationales) de l’Université de Western Ontario, Ted Hewitt, applaudit cette contribution et ajoute que « forts de l’appui d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, l’Université de Western Ontario et ses partenaires du Réseau collaboreront en vue d’encourager le développement régional et les économies rurales grâce à des technologies et à des procédés innovateurs qui entraîneront la création de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois au profit des Canadiens ».

Ce projet est financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada, dans le cadre du Programme d’innovation pour les bioproduits agricoles (PIBA), un programme fédéral de financement conçu pour intégrer les talents des universités, de l’industrie et des administrations publiques canadiennes afin de stimuler la créativité, de tirer parti des ressources, de réduire les coûts et d’accélérer la commercialisation des bioproduits et des bioprocédés.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le PIBA, veuillez consulter le site www.agr.gc.ca/piba.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

University of Western Ontario
http://www.uwo.ca/

Commentaires