Le homard du Québec est de retour ! Craque-moi, j’en rougis !

Montréal (Québec), 7 mai 2009 – L’industrie du homard du Québec est fière d’annoncer l’arrivée du homard du Québec dans les poissonneries et marchés pour satisfaire les papilles gustatives des consommateurs. Les professionnels de la capture et de la transformation des Iles-de-la-Madeleine et de la Gaspésie ont mis toute leur fierté et leur savoir-faire pour livrer aux consommateurs québécois un homard de taille contenant plus de fraîcheur, plus de chair et plus de saveur.

Cette année encore, les homards québécois se sont fait un devoir de sefaire bien remarquer par les consommateurs. Le « Roi de nos crustacésquébécois » arbore dignement aux pinces des élastiques blancs qui portent lelogo « Aliments du Québec ». En certifiant ainsi les origines québécoises etl’authenticité du « Homard du Québec », ces élastiques blancs permettrontégalement aux consommateurs de facilement les repérer dans les poissonnerieset autres comptoirs de produits marins.

« Fiers du succès d’une première année d’expérience, nous avons voulu,encore cette année, permettre aux Québécois de pouvoir s’assurer d’acheter lemeilleur homard en choisissant ceux dont les pinces sont fermées par unélastique blanc avec le logo Aliments du Québec. Ce logo imprimé sur lesélastiques qui sont installés sur les pinces de ce fameux crustacé québécois,permet ainsi de distinguer notre homard de ceux en provenance de l’extérieurdu Québec », explique M. Jean-Paul Gagné, président de la Table des pêchesmaritimes du Québec et directeur général de l’AQIP.

Le Hommmard du Québec : pour sa taille, pour sa fraîcheur et les plaisirs de sa chair

Les pêcheurs professionnels du Québec ont fait des efforts considérablespour se doter de mesures de conservation et de protection de leur ressource« homard ». Ils ont augmenté la taille minimale légale de capture de ce crustacépour qu’un plus grand nombre de femelles puissent pondre leurs oeufs. C’estdonc la taille et le rendement en chair qui donne au homard du Québec soncaractère distinctif et un rapport qualité-prix très intéressant. « Le homarddu Québec, c’est du homard d’une taille minimale de 82 mm mesurée de l’arrièrede l’oeil jusqu’à la bordure du céphalothorax; il devance donc ses concurrentspar sa grande taille et son poids qui oscille, en moyenne, entre 1 lb et 1 3/4lb, ce qui correspond au poids idéal pour le déguster », commente M. O’NeilCloutier, directeur général du Regroupement des pêcheurs professionnels du Sudde la Gaspésie.

Rappelons que le homard du Québec est pêché de la fin avril jusqu’enjuillet en eaux froides sur des fonds rocailleux, dans un milieu intègre sanspollution, par des pêcheurs professionnels qui appliquent les mesures deconservation de l’espèce parmi les plus poussées et les plus innovatrices aumonde. « Nos pêcheurs québécois sont très préoccupés par la survie nonseulement de leur métier mais par celle de la ressource; ils ont acceptévolontairement de réduire leurs engins de pêche et de relâcher tous leshomards n’ayant pas la taille adéquate et les femelles porteuses d’oeufs.L’industrie s’est aussi dotée d’excellentes méthodes de préservation à borddes bateaux et dans les usines de transformation pour présenter les délais delivraison les plus courts de la mer à l’assiette afin de conserver la délicatesaveur aux homards du Québec », explique M. Léonard Poirier, directeur généralde l’Association des pêcheurs propriétaires des Iles-de-la-Madeleine etporte-parole de l’Alliance des pêcheurs professionnels du Québec.

Campagne de publicité

Pour souligner l’arrivée 2009 du homard du Québec, l’industrie de lacapture et de la transformation a donc convié leurs partenaires de ladistribution et de la commercialisation à venir déguster le bon homard duQuébec en compagnie de M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, desPêcheries et de l’Alimentation du Québec et des représentants de la presse aurestaurant Hélène de Champlain à Montréal. Le lendemain, 8 mai, l’industrierecevra leurs partenaires et la presse de la région de Québec, lors d’un dînerpromotionnel au homard à l’hôtel Plaza.

Comme l’an dernier, l’arrivée du homard 2009 est accompagnée d’unecampagne publicitaire réalisée par Gendron Communication qui invite lesconsommateurs à choisir le homard du Québec. Les connaisseurs ainsi que lesnouveaux initiés pourront se procurer, dans les grandes chaînes et dans prèsde 100 poissonneries du Québec, un dépliant d’informations qui promeut lesqualités exceptionnelles du homard du Québec. Le site Internet offre une collection importante de recettes plussavoureuses les unes que les autres. De plus, la population sera invitée à seprocurer du homard du Québec dans les poissonneries de quartier parl’entremise d’annonces publicitaires diffusées sur les ondes de nombreusesstations de radio. Pour ceux qui préfèrent déguster le meilleur du homard sansavoir à le cuisiner, rassurez-vous, plusieurs restaurateurs québécois sont desfervents adeptes du homard du Québec et vous pourrez retrouver à leurs tablesnotre délicieux crustacé ! Avant de commander votre homard, n’hésitez pas àvous informer de sa provenance.

Enfin, en visitant l’une des 140 succursales participantes de la SAQ, lesconsommateurs seront tentés de découvrir l’accord parfait entre le homard duQuébec et les vins Kim Crawford et ainsi courir la chance de gagner un souperau homard pour 8 personnes.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Homard du Québec
http://www.homardduquebec.com

Société des alcools du Québec (SAQ)
http://www.saq.com/

Commentaires