Le premier OGM autorisé en Inde, le coton Bt de Monsanto

Paris (France), 29 mars 2002 – L’Inde a autorisé pour la première fois, après des mois de controverse, la commercialisation d’une semence OGM –un coton génétiquement modifié pour tenter de résister aux insectes–, indique la firme américaine Monsanto dans un communiqué reçu vendredi à Paris.

Le Comité d’Homologation de génie génétique indien (GEAC), qui avait refusé une autorisation semblable en juin 2001, avant de demander à Monsanto des essais complémentaires, a finalement donné son feu vert à la distribution de ce coton en Inde par un partenaire de la firme américaine.

Selon Monsanto, la décision du comité indien d’homologation est « l’aboutissement d’un long processus d’évaluation de six ans ».

Ce coton transgénique est déjà commercialisé aux Etats-Unis, en Chine, au Mexique, en Australie, en Argentine, en Afrique du Sud et en Indonésie.

Greenpeace, qui a combattu l’autorisation du coton OGM par le gouvernement indien, estime que 8,5 millions d’hectares de coton pourraient potentiellement être plantés en coton OGM en Inde.

L’association écologiste dénonce le risque que pourrait faire peser le coton transgénique sur l’environnement et l’apparition de résistances chez les insectes.

21% des surfaces cotonnières mondiales sont situées en Inde, selon Greenpeace.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Greenpeace Canada

http://www.greenpeacecanada.org/

Monsanto

http://www.monsanto.com/

Commentaires