Les Aliments Maple Leaf Inc. communique ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2008

Toronto (Ontario), 24 février 2009 – Les Aliments Maple Leaf Inc. (MFI à la Bourse de Toronto) a communiqué ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice terminés le 31 décembre 2008. Voici les faits saillants du quatrième trimestre :

  • Bénéfice ajusté par action de 0,12 $ comparativement à 0,20 $ pour l’exercice précédent.
  • Le rappel des viandes sous emballage a eu sur les activités des répercussions importantes qui se situent entre 59 M$ et 69 M$, selon les estimations, dont 19 M$ en frais directs ponctuels qui ont été exclus du calcul du bénéfice ajusté par action.
  • Retour de la confiance des consommateurs et reprise des volumes dans le Groupe des produits de la viande.
  • Amélioration des marges des produits de boulangerie avec la diminution du coût des intrants.
  • Les économies de coûts découlant de la restructuration des activités du secteur des protéines animales a contribué au bénéfice.
  • Perte nette par action de 0,12 $ comparativement à 0,19 $ pour le dernier exercice, ce qui tient compte des incidences actuelles et des frais directs du rappel des viandes sous emballage.

« Nous avons vécu l’an dernier une année extrêmement difficile à diverstitres puisque nous avons dû gérer la déroute des marchés financiers et leplus important rappel de produits jamais vécu au Canada alors même que lesprix mondiaux des produits de base atteignaient des sommets », a rappeléMichael H. McCain, président et chef de la direction. « Etant donné cecontexte, nous sommes satisfaits des résultats obtenus. Ils mettent enévidence la diversité de nos activités, la capacité de nos employés à faireface à l’adversité et la vigueur de l’ensemble de nos marques. »

« Bien que notre bénéfice ait chuté de 40 % pendant le trimestre, heurtépar le rappel dont le coût estimé pour l’entreprise s’élèverait, exceptionfaite des frais ponctuels, entre 40 et 50 millions de dollars avant impôts,nous nous sommes sensiblement améliorés dans de nombreux secteurs. Ainsi, nousavons régularisé les marges bénéficiaires des produits de boulangerie aprèsavoir absorbé le choc des fluctuations du marché des produits de base, plustôt dans l’année; nous voyons se concrétiser les bénéfices de larestructuration de notre secteur des protéines animales, et la marque MapleLeaf a reconquis la confiance des consommateurs. Les volumes de vente de nosviandes sous emballage ont presque entièrement regagné le terrain perdu, etnous devons maintenir le cap bien que la marge bénéficiaire subisse toujoursune forte compression. Dans l’ensemble, nous sommes heureux des progrèsréalisés à ce jour dans le redressement de nos activités liées aux viandessous emballage et nous sommes plus que jamais certains que nos efforts detransformation porteront fruit. Nous croyons aussi que ces tendances iront ens’améliorant en 2009. »

Survol financier
Pour le quatrième trimestre, le chiffre d’affaires s’est établi à 1,3 G$,une amélioration de 5,2 % par rapport à celui de la même période l’an dernier,tandis qu’il est resté stable en cumul annuel, à 5,2 G$. Bien que le chiffred’affaires ait souffert du dessaisissement ou de l’abandon d’activités noncentrales et de la chute des volumes des produits de viande au deuxièmesemestre de 2008, à cause du rappel, les augmentations de prix, lesfluctuations du dollar canadien et les acquisitions ont représenté deséléments positifs au chapitre du chiffre d’affaires du quatrième trimestre etde l’exercice.

Au quatrième trimestre, le bénéfice des activités poursuivies avant lesfrais directs ponctuels, les frais de restructuration et autres frais connexes(« bénéfice d’exploitation ajusté »), s’établit à 35,4 M$, en baisse de 38,9 %,et à 128,4 M$ pour l’exercice, en recul de 35,5 %. Le bénéfice ajusté paraction est de 0,12 $ comparativement à 0,20 $ il y a un an et, pourl’exercice, atteint 0,29 $ comparativement à 0,51 $ pour l’exercice 2007.

Un aperçu du bénéfice ajusté par action, défini comme le bénéfice paraction (« BPA ») des activités poursuivies avant le rappel exceptionnel deproduits, la restructuration et autres frais connexes est donné ci-dessous.Les incidences actuelles du rappel, comme la chute du chiffre d’affaires etl’augmentation des coûts liés à la chaîne d’approvisionnement, sont de l’ordrede 40 M$ à 50 M$ (avant impôts) selon les estimations et ont réduit lebénéfice d’exploitation ajusté et le bénéfice par action ajusté.

Revue des secteurs d’activités
Un aperçu du bénéfice d’exploitation des activités poursuivies parsecteurs d’activités avant les frais directs ponctuels du rappel de produits,les frais de restructuration et les autres frais connexes (« bénéficed’exploitation ajusté ») est donné ci-dessous :

Groupe des produits de la viande (produits de viande transformée sous emballage à valeur ajoutée; repas et trousses-repas réfrigérés; produits de porc, de volaille et de dinde à valeur ajoutée)
Le bénéfice d’exploitation ajusté pour le quatrième trimestre affiche uneperte de 2,1 M$ comparativement au bénéfice de 44 M$ déclaré au trimestrecorrespondant de l’exercice précédent. Pour l’exercice, le bénéficed’exploitation ajusté se chiffre à 29,5 M$ comparativement à 94,1 M$ l’annéeprécédente. Le bénéfice d’exploitation ajusté du quatrième trimestre a subiles effets du rappel de produits réalisé en août 2008, soit entre 40 et 50millions de dollars avant impôts. Il reflète la chute des ventes etl’augmentation des coûts de la chaîne d’approvisionnement, le gel de haussesde prix qui auraient permis de contrebalancer l’augmentation du coût desviandes ainsi que les retards dans des activités de promotion déjà prévues. Enoutre, les coûts ponctuels du rappel se chiffrent à 18,5 M$ pour le trimestreet à 37,5 M$ pour l’ensemble de l’exercice. Ces coûts, liés surtout à ladestruction de produits et à la désinfection des installations, font l’objetde postes distincts dans l’état des résultats. Aucun autre coût ponctuel n’estprévu, car le rappel est terminé et tous les produits ont été détruits.

La société a affiché des progrès constants dans la stabilisation de lachaîne d’approvisionnement de ses installations de même que dans leredressement de ses volumes de viandes sous emballage et de la réputation desa marque, ce qui montre que les consommateurs ont de nouveau confiance en sesproduits. Cependant, un certain temps devra s’écouler avant qu’on ne note unredressement total des marges bénéficiaires de ce secteur. C’est pourquoi lasociété a adopté un programme audacieux de promotion et d’innovation de sesproduits, qui lui permettra d’augmenter ses ventes et sa rentabilité. Lasociété met aussi en oeuvre de nouveaux protocoles de salubrité alimentaireapplicables à l’ensemble de ses viandes sous emballage, notamment des testsapprofondis, la désinfection et une formation sur les lieux de travail fondéssur les pratiques globales d’excellence et qui sont supérieurs aux exigencesréglementaires.

Le bénéfice des activités de traitement de la volaille a chuté, ce quis’explique par le resserrement des marges du traitement industriel et par lagrève de six semaines qui a paralysé l’usine d’Edmonton. Par ailleurs, lesactivités de traitement du porc, qui ont bénéficié des économies découlant dela fermeture de trois usines et du regroupement de la production dans deuxgrandes usines, à Brandon et à Winnipeg, ont connu un excellent trimestre. Larestructuration qui se poursuit dans le secteur des protéines animales a euune incidence importante sur les bénéfices du trimestre et de l’exercice, etc’est pourquoi ces initiatives se poursuivront en 2009.

Groupe agro-alimentaire (élevage de porcs et récupération de sous-produits d’origine animale)
Le bénéfice d’exploitation ajusté du quatrième trimestre est passé d’uneperte de 8,6 M$ au trimestre de l’exercice précédent à un gain de 13 M$. Lebénéfice d’exploitation ajusté s’est établi à 30,1 M$ pour l’exercicecomparativement à une perte de 6,6 M$ pour l’exercice 2007. La restructurationdes activités de production de porcs a exercé une influence positive sur lesrésultats du trimestre. La société a conclu la vente de ses activitésalbertaines et ontariennes, ainsi que celle d’une petite entreprise engénétique, et a regroupé ses activités en propriété exclusive restantes auManitoba. Cette restructuration s’est soldée au trimestre par une réduction àquelque 220 000 du nombre de porcs élevés, soit approximativement 20 % del’approvisionnement de l’usine de traitement de Brandon. Le bénéfice del’agro-alimentaire comprend aussi un prêt à la stabilisation de 3 M$ consentipar le gouvernement au cours du trimestre et lié aux anciennes activités deproduction de porcs en Ontario. Le bénéfice des activités d’équarrissage étaità la hausse au quatrième trimestre, bien que le prix de ces produits aitcontinué de chuter au cours de ce trimestre et en 2009 avec la normalisationdu marché des produits de base, dont les prix avaient été anormalement élevésau premier semestre de 2008.

Groupe des produits de boulangerie (produits frais et congelés, notamment des pains, des produits artisanaux, des pâtisseries et des produits de spécialité, des sandwiches ainsi que des pâtes fraîches et des sauces)
Le bénéfice d’exploitation ajusté a augmenté au quatrième trimestre ets’est établi à 26,6 M$, comparativement à 25,7 M$ pour la périodecorrespondante du dernier exercice. Pour l’exercice, le bénéficed’exploitation ajusté a toutefois fortement chuté, passant de 119,3 M$ en 2007à 83 M$, ayant subi de plein fouet plus tôt en 2008 l’augmentation des prixdes produits de base. Par ailleurs, les marges bénéficiaires du trimestre ontaugmenté et se sont rapprochées des niveaux historiques à long terme grâce àla diminution du prix du blé et aux augmentations de prix de décembre 2007 etde mars 2008. Les marges bénéficiaires ne sont toutefois pas revenuescomplètement à leur niveau antérieur puisque la diminution du coût unitaire aété partiellement contrebalancée par l’essoufflement du dollar canadien, qui aune incidence sur le prix de la farine au Canada. Les volumes nord-américainsde production des produits de boulangerie se sont maintenus au quatrièmetrimestre grâce à l’innovation et aux améliorations à la gamme de produits.

Du côté des produits de boulangerie congelés en Amérique du Nord, desprogrès ont été réalisés dans la mise en oeuvre de stratégies de réduction descoûts et de vente visant à améliorer le bénéfice. Au Royaume-Uni, la mise enservice d’un nouveau four à l’usine de bagels de Rotherham pour remplacer unfour détruit par le feu plus tôt dans l’année a entraîné l’augmentation descoûts de production et la diminution du bénéfice. Ces coûts ont étécontrebalancés par le règlement d’une assurance de 8,3 M$ au quatrièmetrimestre, montant inscrit à la rubrique « Autres produits ». La mise en servicedu nouveau four et la faiblesse de l’économie britannique se sont soldées parune diminution marquée des ventes de produits de boulangerie de spécialité.Cette division a accéléré la promotion de ses produits afin d’encourager lacroissance du marché du bagel. En vue d’augmenter les gains d’exploitation etde rationaliser la capacité de production, deux petites usines ont été ferméesau troisième trimestre et leur production a été reprise par d’autres usines.

Liquidités et fonds propres : Le 16 décembre 2008, la société a émis desunités de fonds propres au montant de 70 M$ (avant les frais d’émission).Cette émission était composée de reçus de souscription et de bons desouscription d’actions. L’opération a été structurée de façon à donner à lasociété plus de souplesse dans la gestion de son assise financière et de sesressources et à lui permettre de raffermir son bilan. Combinée à la réductiondes dépenses en immobilisations et à une meilleure gestion du fonds deroulement, elle a entraîné une amélioration sensible de la position financièrede la société comparativement à la situation qui prévalait au trimestreprécédent.

Autres produits d’exploitation : La société a enregistré d’autresproduits d’exploitation de 13,7 M$ au quatrième trimestre comparativement à2,2 M$ au cours du trimestre correspondant de l’exercice précédent. Ces autresproduits comprenaient un règlement d’assurance de 8,3 M$, qui a couvert lescoûts entraînés par l’incendie, plus tôt au cours de l’exercice, d’un four àune usine de la société au Royaume-Uni. En cumul annuel, des règlementsd’assurance de 14,8 M$ ont été touchés par suite de cet incendie. Lesactivités agro-alimentaires ont aussi touché des produits nets d’assurance de4,7 M$ au quatrième trimestre en vue de compenser les pertes subies lors del’incendie d’une porcherie de truies.

Autres renseignements
Le 24 février 2009, Les Aliments Maple Leaf Inc. a déclaré un dividendede 0,04 $ par action qu’elle versera le 31 mars 2009 aux actionnaires dûmentinscrits le 10 mars 2009. A moins d’un avis contraire communiqué par écrit àla date de versement du dividende, ou avant celle-ci, chaque dividende versépar la société en 2009 ou au cours des années subséquentes est un dividendeadmissible aux fins du régime de « crédit d’impôt bonifié pour dividendes ».

Un document destiné aux investisseurs et portant sur les résultatsfinanciers de la société pour le quatrième trimestre et l’ensemble del’exercice peut être consulté en ligne, à l’adresse www.mapleleaf.com, sous larubrique des relations avec les investisseurs (Investor Relations), sur lapage des résultats trimestriels (Quarterly Results). Une conférencetéléphonique aura lieu à 14 h 30 HNE, le 24 février 2009, pour passer en revueles résultats financiers du quatrième trimestre et de l’exercice de LesAliments Maple Leaf. Pour participer à la téléconférence, veuillez composer le416-641-6111 ou le 1-866-696-5911. Les personnes qui n’auront pu participer àla conférence pourront en écouter une version archivée, laquelle seraaccessible une heure après l’événement, au 416-695-5800 / 1-800-408-3053 (coded’accès 3282092, suivi de la touche marquée d’un carré). La diffusion Web del’exposé des résultats du quatrième trimestre et de l’exercice sera égalementaccessible à l’adresse investor.mapleleaf.ca par l’entremise du lien events.startcast.com/events6/91/C0006/Default.aspx.

La version intégrale des états financiers et du rapport de gestion yafférent peut être téléchargée sur le site Web de la société et seraaccessible sur le site SEDAR, à sedar.com, à compter du 2 mars 2009.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Aliments Maple Leaf
http://www.mlfi.com/

Commentaires