Les légumes imparfaits font leur entrée au Québec

Après avoir fait un tabac en Europe, les légumes “moches” seront également disponibles sur les tablettes des épiceries au Québec, ainsi qu’en Ontario.

L’initiative a été prise par la chaine Maxi et Maxi & Cie, membres du groupe George Weston qui est aussi propriétaire des bannières Provigo et Loblaws. Des fruits et des légumes de formes dites « irrégulières » ou de format inférieur aux normes seront disponibles dans la grande région de Montréal. Ils seront aussi disponible chez les magasins Real Canadian Superstore et certains magasins nofrills de l’Ontario.

Les bannières Maxi et Maxi & Cie proposeront d’abord des pommes de terre du Québec de marque sans nom sous l’appellation Naturellement imparfaits. La gamme de produits pourrait s’élargir pour offrir des pommes de la province.

La bannière Maxi offrira des produits dits de forme "irréguliers" sous la marque Naturellement imparfaits. Source: Provigo

La bannière Maxi offrira des produits dits de forme “irréguliers” sous la marque Naturellement imparfaits.
Source: Provigo

Selon le communiqué de presse, les produits Naturellement imparfaits seraient offerts jusqu’à 30% moins chers que les fruits et légumes ordinaires actuellement offerts en magasin.

Glen Acton, vice-président, Promotions pour Maxi au Québec, invoque le fait que l’apparence prend le dessus au moment de l’achat alors que le produit est le même une fois pelé. Au lieu de se retrouver dans des produits transformés tels que des jus et des soupes, les produits Naturellement imparfaits offriront dit-il de nouvelles débouchées aux producteurs, tout en étant un moyen d’offrir des produits abordables aux clients. Le gestionnaire a d’ailleurs souligné la collaboration de ses fournisseurs dans cette initiative.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires